Voici comment perdre du poids efficacement et rapidement

675

Le surpoids est déterminé sur la base de l’Indice de Masse Corporelle (IMC) qui se calcule en divisant le poids (en kg) par la taille (en m) au carré (Poids/Taille²). On parle d’un excès de poids lorsque l’IMC est compris entre 25 et 29,9 kg/m². La graisse en trop peut être à l’origine de l’hypertension, et par conséquent de maladies cardiovasculaires (particulièrement cardiopathies et accidents vasculaires), mais aussi d’un diabète de type 2, de problèmes musculo-articulaires comme l’ostéoarthrite, et quelques cancers dont ceux de l’endomètre, du sein et du colon.

Pour éviter cette panoplie de problèmes de santé, plusieurs personnes en surpoids tentent au mieux de perdre les kilos en trop. Seulement, bien qu’il existe une quantité importante de régimes alimentaires et de suppléments supposés garantir une perte de poids rapide, la plupart manquent cruellement de résultats tangibles.

1.      Quel est le régime le plus efficace pour perdre du poids ?                               

Il faut savoir qu’il n’y a pas de régime miracle en matière de perte de poids. Pour maintenir un poids santé, la solution réside dans une modification de ses habitudes. Différents facteurs entre alors en jeu.

1.1 Une alimentation équilibrée et nourrissante.

Elle devrait comprendre plusieurs portions de fruits et légumes, des protéines de qualité et des grains entiers. La recherche scientifique soutient le jeûne intermittent, un mode d’alimentation qui dure jusqu’à 24 semaines et qui suppose des jeûnes réguliers sur une courte période de temps, et la prise de repas dans un temps plus court durant la journée.

Les études ont révélé que le jeûne intermittent à court terme conduit à une perte de poids chez les personnes ayant un excès de poids. Il existe différents types de jeûnes intermittents. Les plus courantes sont :

• le jeûne un jour sur deux (ADF): il s’agit de jeûner tous les deux jours et manger normalement les jours sans jeûne. Trust Source (version modifiée) suppose de consommer uniquement 25 à 30% des besoins en calories du corps les jours de jeûne.

• Le régime 5: 2 consiste à jeûner 2 jours sur 7. Il est recommandé de consommer de 500 à 600 calories pendant les jours de jeûne.

• La méthode 16/8 implique de jeûner pendant 16 heures et de manger les 8 heures restantes du jour. Un grand nombre de personnes choisissent dans ce cas de s’alimenter de midi à 20 h. Une étude menée sur cette formule explique que manger durant un intervalle réduit induit les personnes qui l’appliquent à consommer moins de calories et perdre ainsi du poids.

Il est recommandé d’opter pour un régime nutritif sain les jours sans jeûne et d’éviter de manger à l’excès.

1.2 Manger de façon consciente

Une personne qui veut perdre du poids doit être consciente de tout ce qu’elle mange et boit quotidiennement. Manger de manière consciente consiste à faire attention quant à la manière dont on mange et là où on mange. Permettant à ceux qui l’expérimentent de jouir des bienfaits de la nourriture, cette pratique contribue à maintenir un poids santé.

Le train de vie actuel amène souvent les gens à manger rapidement, debout, dans leur véhicule, à leur bureau en travaillant, ou devant la télévision. Par conséquence, peu de personnes ont conscience de la nourriture qu’elles mangent.

S’alimenter de façon consciente implique de s’asseoir pour manger, spécialement à table, en faisant attention à la nourriture; faire un trait sur les distractions comme le téléphone, l’ordinateur portable ou la télévision au moment de manger. Enfin, il est recommandé de manger lentement: il faut prendre le temps de mâcher et d’apprécier la nourriture. Il faut également éviter le grignotage.

Cette méthode contribue à faire perdre du poids parce qu’elle apporte au cerveau le temps nécessaire pour reconnaître les signaux qui révèlent qu’on est rassasié, et prévient ainsi des excès de table.

1.3 L’activité physique régulière

Si le suivi de votre alimentation est indispensable, il est aussi nécessaire de faire quotidiennement de l’exercice, durant au moins 30 minutes. Maintenir une activité physique régulière peut être une manière efficace de gérer son poids et aiderait à en perdre, d’après différentes études.

Une étude de la revue Trust Source établi un lien positif entre la perte de poids et le fait d’assurer le suivi de son régime alimentaire et son activité physique.

1.4 Le sommeil

De bonnes nuits de sommeil sont requises. D’après plusieurs études, dormir moins de 5 à 6 heures par nuit augmente le risque d’obésité pour plusieurs raisons. Les résultats des recherches indiquent qu’un sommeil insuffisant ou de mauvaise qualité freine le métabolisme (la transformation des calories en énergie par le corps). Le ralentissement du métabolisme peut conduire le corps à stocker de l’énergie non utilisée sous forme de graisse.

Un sommeil de mauvaise qualité peut aussi accroître la production d’insuline et de cortisol, favorisant ainsi l’accumulation des graisses. Par ailleurs, la durée de sommeil d’une personne impacte sur la régulation des hormones de contrôle de l’appétit, la leptine et la ghréline.

1.5 Gérer le stress

Le stress provoque la libération d’hormones comme l’adrénaline et le cortisol, qui réduisent d’abord l’appétit dans le contexte de la réaction de combat ou de fuite du corps.

Mais quand une personne subit de façon constante le stress, le cortisol peut demeurer dans la circulation sanguine un temps plus long, ce qui a pour effet d’augmenter l’appétit, avec la possibilité de manger plus.

Le cortisol signale le besoin de rétablir les réserves nutritionnelles du corps à partir de la source de carburant préférée, c’est-à-dire les glucides. Après cela, l’insuline transporte le sucre des glucides du sang vers les muscles et le cerveau. Si la personne ne se sert pas de ce sucre en combat ou en fuite, le corps l’accumulera sous forme de graisse.

Une étude de 8 semaines a montré que la gestion du stress conduit à une baisse significative de l’indice de masse corporelle (IMC) chez les enfants et les adolescents en excès de poids et obèses.

Parmi les méthodes de gestion du stress on note le yoga, la méditation ou le tai chi ; la respiration et la relaxation ; des moments passés à l’extérieur comme la marche ou le jardinage.

2. Quels sont les aliments qui font maigrir ?        

Lorsqu’on souhaite perdre du poids, il est important de veiller sur son alimentation. Cela passe par le bon choix des aliments à consommer. Certains aliments aident à prendre des kilos. D’autres aident à en perdre. Dans cette dernière catégorie, il est conseillé d’opter pour des aliments riches en nutriments nutritifs qui donnent pendant un temps plus long, un sentiment de satiété.

2.1 Les protéines

Les protéines aident à réguler les hormones de l’appétit et fait qu’on se sente rassasié, grâce notamment à une réduction de l’hormone de la faim ghréline et à l’augmentation des hormones de satiété peptide YY, GLP-1 et cholécystokinine.

Une étude sur de jeunes adultes a montré que le résultat hormonal d’un petit-déjeuner riche en protéines peut tenir plusieurs heures. On retrouve dans un petit-déjeuner riche en protéines des œufs, de l’avoine, les beurres de noix et de graines, la bouillie de quinoa, les sardines, le pouding aux graines de chia.

2.2 Les fibres

Les fibres alimentaires dans l’alimentation contribuent à augmenter la sensation de satiété, entraînant potentiellement une perte de poids. Parmi les aliments riches en fibres se trouvent les céréales pour petit-déjeuner à grains entiers, les pâtes de blé entier, le pain de grains entiers, l’avoine, l’orge et le seigle ; les fruits et légumes ; les pois, haricots et légumineuses ; les noix et les graines

2.3 Les bactéries intestinales

Certaines recherches ont démontré que les bactéries intestinales jouent un rôle dans la gestion du poids. L’intestin humain renferme une variété innombrable de micro-organismes, dont plusieurs dizaines de billions de bactéries. Chaque personne loge dans son intestin des variétés et quantités de bactéries différentes. Certaines participent à augmenter la quantité d’énergie que l’individu collecte des aliments, résultant en un amas de graisse et donc une prise de poids.

Certaines habitudes alimentaires cependant approvisionnent l’organisme en bonnes bactéries. Consommer plus de fruits, de légumes et de céréales entraine une augmentation de l’absorption des fibres et un assortiment plus diversifié de bactéries intestinales. Il est recommandé d’introduire dans ses repas 75% de légumes et d’autres aliments à base de plantes.

Les aliments fermentés renforcent l’activité des bonnes bactéries tout en empêchant l’augmentation des mauvaises. La choucroute, le kimchi, le yogourt, le tempeh, le kéfir et le miso contiennent tous des quantités appréciables de probiotiques, qui permettent de multiplier les bonnes bactéries. Selon certaines recherches, le kimchi aurait même des effets anti-obésité. De la même manière, des études supposent que le kéfir contribue à la perte de poids chez les femmes.

Les aliments prébiotiques incitent la croissance et l’activité de certaines bonnes bactéries qui aident à gérer le poids. Au nombre de ces aliments, on compte plusieurs fruits et légumes, dont la racine de chicorée, l’artichaut, l’oignon, l’ail, les asperges, les poireaux, la banane et l’avocat. On en retrouve également dans les céréales telles que l’avoine et l’orge.

3.      Quels sont les 5 aliments interdits pour perdre du poids ?                              

Il existe une longue liste d’aliments à éviter si l’on veut perdre du poids. En règle générale, ces aliments sont ceux à forte densité énergétique car ils apportent souvent à l’organisme peu de nutriments et énormément de calories pour de maigres quantités. Pour réduire son poids, il faut éviter les aliments qui contribuent à la rétention et aux ballonnements.

–          Le mauvais gras

Le mauvais gras ou les graisses saturées comme le beurre, la crème, les fromages, les pâtisseries et les charcuteries doit être mis de côté. Il doit être remplacé, en quantité raisonnable, par les graisses dites insaturées comme l’huile, dont a besoin le corps.

Si les matières grasses sont essentielles à la santé, il reste qu’elles doivent être bien choisies et consommées en quantité réduite.

–          Les crudités

Les crudités ont la tendance désagréable d’irriter le côlon et de faire grossir, spécialement lorsqu’elles sont consommées en quantités importantes. Il est conseillé d’opter pour des légumes cuits, dont les fibres ramollies par la cuisson aident à mieux digérer. Pour prévenir la faim, on les consomme avec un peu de féculents comme le riz ou les pâtes, cuits à l’eau ou à la vapeur. 

–          Le sucre et les sodas

Il est indispensable pour perdre du poids de mettre un terme à la consommation d’aliments sucrés, solides et liquides comme les sodas très riches en sucre, dont peut se passer l’organisme. Il faut savoir qu’avec une alimentation très sucrée, la production d’insuline augmente, favorisant le stockage de graisses.

Les sucres ajoutés sont de plus en plus reliés à l’obésité, même lorsque le sucre se trouve dans la boisson plutôt que dans la nourriture. Les glucides raffinés sont ces aliments fortement modifiés, de sorte qu’ils ne contiennent plus de fibres et d’autres nutriments. Rapidement digérés, ils vont se transformer en glucose. Parmi ces aliments, on compte le riz blanc, le pain et les pâtes.

L’excès de glucose passe dans le sang et suscite l’hormone insuline, qui aide au stockage des graisses dans le tissu adipeux, contribuant ainsi à la prise de poids. Il convient d’éviter autant que possible les aliments transformés et sucrés. Préférez plutôt du riz, pain et pâtes à grains entiers au lieu des versions blanches ; les fruits, noix et graines au lieu des repas riches en sucre ; des tisanes et de l’eau infusée de fruits au lieu de sodas riches en sucre ; des smoothies avec de l’eau plutôt que des jus de fruits

–          Les laits

Si on a tendance à être ballonné après le petit déjeuner, il faut opter pour des laits pauvres en lactose ou des laits végétaux qui sont plus digestes. 

–          Les céréales

Tous les produits céréaliers n’ont pas le même effet sur l’organisme. Le pain, les céréales et les biscottes apportent l’énergie glucidique essentielle au corps. Cependant, il est plus prudent de consommer ceux qui ont un index glycémique bas, se servent progressivement des glucides et évitent les grignotages. Le pain complet est ainsi préférable à la baguette blanche, tout comme le riz brun riche en fibres ou les pâtes complètes.

4.      Comment faire pour perdre du poids en 2 semaines ?                                      

Maigrir en deux semaines, c’est possible mais…. Tout régime a ses limites et lorsqu’on perd trop vite des kilos, on a tendance à les reprendre tout aussi rapidement, parfois même plus. C’est ce qu’on appelle l’effet yo-yo. Sans compter le fait que les régimes proposés, souvent pénibles et extrêmement restrictifs, peuvent conduire à de sérieuses carences. Parmi les diètes qui permettent de perdre du poids en deux semaines, on note :

–          Le régime Scarsdale

Conçu dans les années 50 par l’américain Herman Tarnower, cardiologue, lerégime Scarsdaleest de typelow carb, qui réduit la consommation journalière de  calories à 1 000.Ceux qui choisissent de suivre  ce régime hypocalorique doivent mettre de côté le sucre, ainsi que les féculents et d’autres laitages gras. Ils privilégieront les légumes pauvres en calories, les viandes maigres, les poissons, ainsi que les pamplemousses et fruits de saison.

Le résultat attendu ? Une perte de 8 kilos en moins de 14 jours.

–          Le régime Thonon

Cette diète promet une perte de poids jusqu’à 10 kilos en 14 jours. À la fois hypocalorique et hyperprotéiné, ce programme conçu par un médecin du CHU de Thonon-les-Bains, donne l’avantage à la viande, aux œufs, et aux produits laitiers, tout en éliminant les graisses et les glucides. Il s’agit de mettre au placard le sucre, le sel et l’alcool.

La première étape dure 14 jours. Elle est suivie d’une phase de stabilisation, qui s’étend sur autant de semaines que de kilos perdus. Le but est de maintenir son nouveau poids, en adoptant de bonnes habitudes alimentaires.

–          Le régime Mayo

Le régime Mayo est composé d’œufs, d’œufs et d’œufs à tous les repas. Pas de féculents, matières grasses, laitages ou sucre. Les fruits également sont bannis, excepté le pamplemousse. Si la diète semble peu réjouissante, le résultat lui en vaudrait la peine. Ce programme permettrait de perdre jusqu’à 7 kilos en 2 semaines. Plus que restrictif, il limite à un apport calorique de 800 kcal par jour, bien en deçà des 2 200 recommandés.

Seulement, perdre des kilos en très peu de temps a toujours des effets secondaires. Une cure d’amincissement doit se faire sur la durée. Il s’agit d’adopter une nouvelle hygiène de vie avec de nouvelles habitudes saines. Aussi, cela requiert de la patiente et de la persévérance. Même s’il est possible de maigrir en deux semaines, il est préférable de se limiter à deux kilos ! 

4.1. Est-il possible de perdre 10 kilos en 2 semaines ?                                                   

Dix kilos représentent un poids important à perdre sur deux petites semaines. On peut toutefois y arriver, de manière saine, en adoptant de nouvelles bonnes habitudes alimentaires et comportement en général. Cependant, la décision n’étant pas banale, il est conseillé d’en parler avec son docteur avant de s’engager dans un tel programme, l’impact sur la santé pouvant être important.

4.2 Comment perdre 3 kilos en 1 jour ?                                                                          

Épurer son poids est une entreprise qui prend du temps. Mais il arrive parfois qu’on en ait besoin à très court terme. Si cela semble impossible à réaliser, il existe cependant des méthodes qui peuvent aider à maigrir en 24 heures ! Si toutefois on accepte de se soumettre à un certain nombre de règles.

D’abord, modifier son alimentation. Il s’agit de retirer de son alimentation les aliments caloriques et de privilégier les fruits et les légumes. Les aliments à consommer durant 24 heures sont donc le concombre, le céleri, le cornichon, l’aubergine, l’endive, les haricots verts, la tomate crue, les fraises, le melon, la pastèque, le citron, le kiwi ainsi que le pamplemousse.

Le diner reste très léger et comprend par exemple une petite assiette de légumes, qui ne seront pas cuisiné trop gras. En dessert, un fruit frais suffira. Il convient bien sûr d’éviter les féculents, les produits animaux et les produits sucrés. Après le dîner il est recommandé de faire une petite marche pour améliorer la digestion. Faire quelques exercices légers avant de se coucher est parfait pour maigrir.

Il faut en outre songer à boire beaucoup d’eau et de boissons drainantes durant la journée.  Il est recommandé de boire entre 1 et 2 verres d’eau une trentaine de minutes avant les repas, pour plus d’efficacité. Il existe aussi des boissons minceurs qui permettent de perdre rapidement du poids. Consommées continuellement tout au long de la journée, elles aident à drainer l’organisme et à combattre les amas graisseux. On retient notamment le jus de citron dans l’eau tiède qui est à prendre le matin à jeun. Il permet de booster le corps, en le purgeant des mauvaises toxines. Le thé vert constitue aussi un atout minceur considérable pour perdre très vite du poids.

Consommer du charbon végétal avant et après chaque repas, particulièrement le soir, aide à perdre 3 kilos en 1 jour. Ce produit totalement naturel présente de grandes capacités d’absorption dans l’organisme. Il permet d’éliminer les éléments toxiques mais aussi les mauvaises graisses, favorisant ainsi le fonctionnement du système digestif. Le charbon végétal existe sous formes de gélules et de poudre.

Pratiquer un sport d’endurance durant au moins 30 minutes aide à brûler les graisses. Mais pour perdre 3 kilos en 1 jour, il convient d’en pratiquer au moins 2 dans la journée. Parmi ces exercices, la course à pieds, la natation, la boxe, le vélo, le ski de fond, ou encore le rameur.

4.3 Comment perdre 3 kilos en 2 jours ?

En plus des indications précédentes, pour perdre 3 kilos en 2 jours, il faut boire un minimum de 1,5 litre d’eau par jour. L’eau du robinet ou de source reste préférable aux eaux gazeuses et minérales, dont les dosages sont particuliers. On peut aussi choisir de se mettre aux infusions à condition toutefois de les boire sans y ajouter de sucre.

4.4 Comment perdre 5 kilos en 2 semaines ?                                                                  

Perdre 5 kgs en deux semaines, ce n’est pas rien. Alors, pour les personnes qui manquent de patience, les cardiologues recommandent un régime, qui aurait surtout pour objectif de prévenir les maladies cardio-vasculaires et le cholestérol. Cette diète doit cependant être entièrement suivie si l’on veut voir rapidement les premiers résultats.

Chaque jour, le petit déjeuner comprend un fruit (excepté la banane et les raisins, trop riches en sucre) et un verre d’eau tiède citronnée. Le déjeuner et le diner varient autour d’œuf à la coque, un yaourt nature, concombre ou laitue pour le premier, viande de poulet (125 g à 200 g cuit à l’eau ou à la vapeur), biscotte au blé complet, tasse de thé ou de tisane (sans sucre) pour le second, les deux menus étant garni d’un fruit, le plus souvent l’orange.

5.      Quel poids peut-on perdre en 1 semaine ?                                                                    

Le niveau de perte de poids préconisé pour rester en bonne santé est de 0,5 à 1 kg hebdomadairement. Réduire ses kilos à cette cadence permet par la suite de maintenir son poids. De plus, ce rythme aide à assimiler la nouvelle hygiène de vie adoptée.

La perte de poids doit donc s’étendre sur une certaine période et être graduelle pour être efficace et ne pas impacter négativement l’organisme. Aussi, un objectif raisonnable et sans danger de perte de poids se situe entre 0,5 et 1 kilo par semaine. Pas plus. Moins de 1200 kcal/jour a un impact négatif sur le bon fonctionnement de l’organisme. 

6.      Qu’est-ce qui fait perdre du ventre ?                                                                  

Perdre du ventre implique la perte de gras, le développement des muscles abdominaux, un bien être digestif, et plusieurs autres effets complexes. Lorsqu’on veut perdre du ventre, plutôt qu’un régime, il faut opter pour une meilleure alimentation.

Celle-ci passe nécessairement par la réduction de la quantité de sel car il augmente l’appétit et contribue à la rétention d’eau, qui fait gonfler le bas du corps et le ventre. On évite ainsi  les plats transformés fortement salés, les charcuteries, les amuse-gueules, le fromage, la moutarde, la sauce soja. On préfère les biscuits faits maison avec une faible quantité de sel, aux biscuits industriels pour l’apéro.

7.      Comment perdre la graisse du ventre naturellement ? 

Maigrir du ventre naturellement nécessite de revoir le contenu de son assiette, car certains aliments seulement permettent d’atteindre ce résultat. Parmi ces derniers, les fruits et légumes de saison, les céréales complètes et produits céréaliers non raffinés, les protéines végétales, les protéines animales maigres, les légumineuses, les huiles végétales, la cuisine faite maison à base d’aliments bruts, l’eau plate. 

Il faut combiner à cela l’exercice physique régulier et adapté. Il s’agit particulièrement des exercices de gainage et ceux qui mobilisent tous les groupes musculaires comme la planche, la course à pied, burpees, etc. Le HIIT (high intensity interval training) serait l’un des modèles d’entraînement les plus efficients pour obtenir un ventre plat naturellement. 

8.      Quels sont les aliments qui brûlent les graisses du ventre ?                             

Certains aliments permettent d’éliminer les graisses accumulées au niveau du ventre et de la culotte de cheval. Parmi ceux-ci, le citron, la pomme, le vinaigre, le café, le piment, les produits laitiers à 0%, les viandes blanches, le thé vert, le son d’avoine

9.      Quels aliments faut-il supprimer pour perdre du ventre ?        

D’autres aliments par contre favorisent le stockage des graisses au niveau du ventre. La liste est longue et comprend entre autres la mayonnaise, les saucisses, les fritures, les barres chocolatées, la crème brûlée, les crèmes glacées, etc.

10.  Quels légumes manger pour perdre du ventre ?                                               

Comme les fruits, les légumes aussi aident à brûler les graisses. Il est donc important de  les introduire dans son alimentation si l’on prévoit perdre du ventre. Ils aident à se débarrasser de la graisse grâce à leur faible densité calorique et leur forte teneur en eau, tout en état pourvoyeur de l’organisme en oligoéléments, en vitamines et en minéraux, mais aussi  en fibres et en antioxydants. En forçant l’organisme à aller chercher dans ses réserves, il favorise un ventre plat.

Parmi ces légumes, on a le chou et ses 25,3 kcal/100g. Il est célèbre pour sasoupe hypocalorique et drainantequi aide à maigrir rapidement et permet de s’approvisionneren vitamine C. Le poireau avec 32,6 kcal/100g possède des propriétés diurétiques et détoxifiantes. Il favorise l’élimination des toxines par voie urinaire. Il pourvoit également le corps en fibres qui crée un effet de satiété important lorsqu’on parle de régime minceur. Le radis enregistre seulement 15 kcal/100 g. il est riche en eau (95%), calcium, potassium, magnésium, soufre, fer et nettoie l’organisme. il a la particularité de brûler la graisse présente au niveau du ventre. Grâce à ses fibres, ce légume facilite la digestion et se comporte  comme un coupe-faim, évitant ainsi les grignotages entre les repas.

Le céleri, la betterave, les asperges, l’aubergine sont des légumes qui interviennent aussi dans les cures minceurs et contribuent grandement à réduire la graisse au niveau du ventre.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here