Véronika Loubry, tragédie, maladie terrible. Elle sombre !

1064

Au-delà de la pandémie de coronavirus qui a contraint au confinement, l’animatrice a connu une détérioration de sa santé.

L’animatrice de 51 a eu un « black out total de vision » il y a trois mois alors qu’elle se trouvait à Miami. Un premier épisode qui n’a duré que quelques secondes, puis un autre qui perdure. «Cette fois-ci la vision ne revenait pas. Il y avait un nuage noir au milieu de mon œil », a expliqué l’animatrice.

« J’ai fait, apparemment un infarctus de l’œil ou pour d’autres une thrombose partielle de la veine temporale inférieure de la rétine responsable d’un oedème maculaire qui engendre la perte de vision au centre», a-t-elle précisé pour expliquer à tous ceux qui lui avait fait des messages pourquoi elle ne pouvait leur répondre.

Voir cette publication sur Instagram

Mon ayrton-roméo mon grand garçon je ne pourrai plus jamais te porter comme sur la photo numéro 7 car tu es plus grand que moi dorénavant 🙈… toutes les mamans du monde sont fières de leurs fils ; toutes !!! et jen fais partie ..je suis si comblée 🙏🏼tu es le meilleur fils du monde ( oui le votre Aussi 🤣) tu es bienveillant , attentionné, drôle , galant , intelligent , vif , tu as toujours un regard ou un geste pour moi , et envers les autres … Ce confinement nous a rapproché encore plus de toi et je t’ai observé passer des moments uniques avec ton beau père ..je ne sais pas quoi rajouter mon fils tu es ma lumière tu es ma force je sais que je pourrai compter sur toi toute ma vie je le sens je le sais c’est l’instinct maternelle ça … alors happy 13 ans mon grand garçon ..il faut vraiment que j’arrête de t’appeler bb 🙈🙈 @ayrtonblondeau

Une publication partagée par Veronika Loubry (@veronikaloubry) le

Mais l’animatrice va devoir se montrer patiente, car elle ignore combien de temps va durer la situation, d’autant plus qu’en raison du confinement et de la crise sanitaire, ses rendez-vous à l’hôpital avaient été annulés. « Cela prendra peut être quatre, six mois ou 1 an », a-telle noté dans son message posté sur Instagram.

Toutefois, Véronika Loubry garde la positive attitude. « Mais je vais recouvrer la vue car, déjà, j’y crois à fond, je positive tous les jours et j’enlève le stress », a-t-elle indiqué, sans oublier d’adresser une pensée à « tous les gens qui pendant le Covid-19 ont eu des soucis de santé tellement plus important… ».

« Les AVC de la rétine (œil gauche, droit ou des deux yeux) entraînent souvent une importante baisse de la vue. Il s’agit dans tous les cas d’une urgence ophtalmique », apprend-on sur le site LeJournaldesFemmes Santé. Selon Laurent Kodjikian, ophtalmologue, la pathologie, rare et peu connue, peut avoir des conséquences dramatiques, telle qu’une cécité irréversible, si elle n’est pas traitée assez vite.

«Moi aussi, veine centrale de la rétine bouchée d’un jour à l’autre d’un œil. On ne sait pas pourquoi, injection tous les mois. Et je continue, ça m’est arrivé en août l’année dernière. Bon courage», «Je suis désolée pour vous, je l’ai vécu et ce n’est pas facile du jour au lendemain de ne pas voir. Cela fait dix ans que je l’ai eu et ça ne s’améliore pas. J’ai appris à vivre avec», ont commenté des internautes après son post.