in

Une mère tue son bébé en lui faisant boire de la vodka car elle voulait faire la fête en paix.

À Shebekino, en Russie, un bébé qui se battait contre une infection virale est mort à la suite du refus de la part de sa maman de le soigner à l’hôpital. En rentrant chez elle, par la suite, elle lui a fait boire de la vodka dans le but de le faire taire pour pouvoir faire la fête tranquillement.

La maman prénommée Nadezhda Yarych a, en effet, fait boire de la vodka à son nourrisson Zakhar pour le faire taire le plus tôt possible.

Le bébé de 8 mois est décédé quelques heures plus tard.

Quelques jours auparavant, le petit garçon avait attrapé une infection virale, ce qui a conduit sa mère à le transporter à l’hôpital.

Les médecins ont ensuite trouvé que le bébé était atteint d’une infection virale et ils ont alors fortement préconisé à la maman de garder le bébé en observation à l’hôpital pour la nuit afin d’éviter tout risque.2 tags

Néanmoins, la mère n’ a pas du tout suivi les préconisations des médecins et a récupéré son bébé et est rentrée chez elle. Elle a même déclaré au personnel hospitalier qu’elle comptait très bien prendre soin de lui.

Suite à la mort du petit garçon, des membres de la famille de Yarych ont révélé que la mère avait décidé de ramener le bébé à la maison, car elle n’avait pas l’intention de passer le temps des Fêtes à l’hôpital.

D’après de nombreux témoins, la maman aurait fait boire de la vodka au petit garçon de nombreuses fois au moment où elle recevait des amis qui venaient fêter avec elle. Yarych déclarait que la vodka faisait dormir rapidement son bébé.

Le petit Zakhar est mort le 5 janvier et l’autopsie a confirmé qu’il était décédé des suites d’une infection virale.

Les forces de l’ordre ont déclaré que la maman était sous une enquête policière, au même titre que son époux, Mikhail Yarych, qui a été témoin de la situation sans intervenir.0 tags

Les policiers n’ont pas révélé plus de détails sur l’avancée de l’enquête.

Pour le moment, il n’y a eu aucune interpellation…

Un pédophile déclare : «Si un enfant est assez vieux pour parler, il est assez vieux pour avoir une relation se-xuelle»

Un perroquet coincé sur le toit d’une maison insulte un pompier venu le secourir.