in

Une fillette de quatre ans a eu besoin d’une intervention chirurgicale pour réaligner ses intestins après avoir été brutalement violée par un instituteur

En Inde, un instituteur qui a violé une fille de quatre ans si violemment qu’elle a dû modifier son intestin est sur le point d’être pendue pour ses crimes le mois prochain.

Mahendra Singh Gond, 23 ans, deviendra la première personne à être exécutée pour ce crime odieux, après que la peine de mort ait été introduite dans le pays l’année dernière, a rapporté Daily Mail.

Gond sera pendu sauf si la Cour suprême du pays ordonne la suspension du jugement.

Selon le Times of India, l’attaquant a enlevé la fillette à Jabalpur, dans l’État de Madhya Pradesh, en juin dernier, avant de la violer brutalement et de la laisser dans la jungle, croyant qu’elle était morte. L’exécution de Gond a été fixée au 2 mars après qu’un tribunal supérieur ait confirmé la peine de mort.

L’écolière a passé des mois à se rétablir dans un hôpital de New Delhi après une opération spéciale visant à réaligner ses intestins après l’attaque. Cela dit, Gond est actuellement en détention provisoire à Jabalpur, dans le Madhya Pradesh.

Il avait été condamné à la peine capitale par un tribunal à Nagod le 19 septembre dernier, ce qui a été confirmé le 25 janvier 2019 par la Haute Cour, qui a estimé qu’il s’agissait d’un crime “extrêmement rare”.

“Les tribunaux ne peuvent pas se soustraire à leur devoir d’être durs avec des criminels endurcis, de manière à dissuader de se livrer à de tels crimes abominables”, ont déclaré les juges du HC.

“L’incident revêt une plus grande importance car il s’agit d’un enseignant qui est censé enseigner des leçons de moralité à ses élèves.”

Selon NDTV, Gond aurait été en état d’ébriété au moment de l’agression et aurait parlé au père de la fille avant de la kidnapper de son lit. Il était entendu qu’il l’avait emmenée hors de la maison, l’avait agressée sexuellement et avait jeté son corps à proximité.

“Profitant de la situation, Gond a emmené la fille loin de chez elle et l’a violée. Après l’agression sexuelle, il l’a jetée dans les buissons”, a déclaré un procureur.

Un violeur qui a attaqué un enfant de moins de 12 ans est passible de la peine de mort, selon le dernier amendement aux lois sur le viol de l’année dernière. L’Inde a été secouée par un déluge de cas de viol et d’agressions sexuelles à travers le pays ces dernières années.

En 2012, une étudiante a été impitoyablement violée par un groupe et assassiné dans un bus en mouvement à New Delhi, provoquant de nombreuses manifestations. Quatre hommes ont été condamnés à mort pour le viol et la torture de l’étudiante en médecine, mais ils sont toujours dans le couloir de la mort. Leur condamnation à mort a été confirmée par la Cour suprême en 2017 et une requête en annulation a été rejetée l’année dernière, selon Daily Mail.

Une grand-mère de 72 ans épouse une jeune homme de 19 ans rencontré à l’enterrement de son fils

5 enfants qui ne portaient pas de ceinture de sécurité ont été tués après avoir été éjectés d’un véhicule dans un horrible accident de voiture