Une femme enceinte, poussée par son mari, survit à une chute d’une falaise de 34 mètres

0
4771

Dans un acte qui semble motivé par un désir de gain financier, un homme a été arrêté pour une tentative présumée de meurtre, car il avait poussé sa femme enceinte du haut d’une falaise, dans le nord-est de la Thaïlande, d’après un article du journal thaïlandais The Nation.

La femme, du nom de Wang Nan, est âgée de 32 ans et a survécu à une chute de 34 mètres du haut d’une falaise. Elle s’est écrasée sur d’épaisses couches de branches d’arbres, rapporte The Nation.

Wang Nan, enceinte de trois mois, a été secourue et envoyée à l’hôpital le 9 juin. L’enfant qu’elle portait a survécu à la chute, bien que la mère ait subi de graves blessures et de multiples fractures.

Pendant son séjour à l’hôpital, le mari de Wang Nan, Yu Xiaodong, l’a menacée. Cependant, avec l’aide d’un interprète, Wang Nan a alerté la police.

La police a arrêté Yu le 16 juin pour tentative de meurtre, révèle l’article.

Le mari, Yu Xiaodong. (Yu Xiaodong)

Le couple de Chinois vivait à Bangkok depuis trois ans et gérait une entreprise d’import-export entre les deux nations, écrit The Nation. Tous les revenus de l’entreprise sont au nom de Wang Nan.

Le couple s’est marié deux ans auparavant, indique The Nation. Yu Xiaodong était endetté depuis trois ans.

Poussée du haut de la falaise

Wang Nan et Yu Xiaodong étaient allés voir le lever du soleil au parc national de Pha Taem dans la province d’Ubon Ratchathani. Wang Nan a dit qu’il y avait une dizaine d’autres personnes et qu’elles sont parties après le lever du soleil, rapporte The Beijing News.

Wang Nan raconte que son mari lui avait alors promis de l’emmener voir une fresque murale vieille de 3 000 ans.

« Puis il m’a conduite au bord de la falaise », a poursuivi Wang à The Beijing News« On pouvait voir très loin, la vue était dégagée. »

Après avoir marché quelque temps, Wang a expliqué qu’elle ne pouvait toujours pas voir la muraille, et qu’elle a exprimé son envie de redescendre.

« Il n’y avait pas de peinture murale, et il n’y avait même pas de route », a déclaré Wang au Beijing News. Yu Xiaodong a alors accepté et dit que les deux pouvaient commencer leur descente.

Le mari, Yu Xiaodong. (Yu Xiaodong)

Quand le couple à fait demi-tour pour redescendre, Wang Nan s’est mise à marcher devant Yu Xiaodong, puisque la route était étroite. Puis, Yu Xiaodong a surpris Wang.

« Soudain il a eu un geste très romantique », se souvient Wang avec The Beijing News.

« Il m’a enlacée par derrière et m’a embrassée sur ma joue droite. » Elle raconte qu’ensuite les mains de Yu Xiaodong, sont passées de sa taille à son dos.

« Puis, des deux mains, il m’a projetée avec force et férocité. »

Wang Nan explique son mari a appliqué une force extrême. Le couple se tenait à environ 3 mètres du bord de la falaise, et elle a crié quand il l’a poussée vers la falaise.

La chute de Wang Nan a été ralentie par une épaisse végétation et les branches des arbres, bien qu’elle ait subi de graves blessures, précise The Nation.

Après que Wang Nan, a touché le sol, elle s’est évanouie. Elle a ensuite été retrouvée par un touriste de passage et emmenée à l’hôpital, relate l’article.

Quand elle s’est réveillée à l’hôpital, elle se rappelle que la première personne qu’elle a vue était son mari.

« Ma première pensée quand je l’ai vu, c’était pourquoi tu m’as fait ça ? », a déclaré Wang au Beijing News« Pourquoi tu m’as poussée ? »

Wang Nan d’expliquer que Yu Xiaodong a alors commencé sa mise en scène. « Mais que dis-tu là, ma femme ? Tu étais passée où ? Je n’arrivais pas à te retrouver », a déclaré Wang au Beijing News, répétant ce qu’il lui aurait dit.

Mais Wang ne s’est pas laissée embobiner. « Il n’y a personne ici qui parle chinois, tu n’as pas besoin de faire semblant », a déclaré avoir dit Wang, au Beijing News. Elle a dit qu’il a immédiatement et directement reconnu ce qu’il avait fait.

Yu Xiaodong, a expliqué alors que c’était à cause de problèmes domestiques et de ses problèmes d’endettement. Wang Nan d’expliquer que son mari était profondément endetté trois ans auparavant. Wang Nan a estimé qu’il devait environ 255 000 €.

Cependant, alors qu’il se trouvait encore à l’hôpital, un interprète a entendu Wang demander à Yu pourquoi il l’avait poussée. Cependant, l’interprète – une femme – qui n’est pas nomée dans l’article, n’a pas immédiatement contacté la police, car Yu aurait menacé de faire du mal à Wang si elle signalait l’incident. Yu surveillait constamment sa femme à l’hôpital.

Yu et Wang se sont rencontrés il y a 2 ans. Wang avait aidé son mari à rembourser une partie de sa dette, environ 63 000 €.

Yu aurait agi par appât du gain, désirant s’approprier la fortune de sa femme, car tous les biens de leur entreprise étaient au nom de Wang Nan, pense savoir The Nation.

Lorsque l’état de Wang s’est stabilisé, elle a demandé à l’interprète de l’aider à contacter la police et à dénoncer Yu.

La police a alors demandé une prolongation de la détention de Yu afin de poursuivre l’enquête avant sa mise en accusation, a déclaré le chef de la police en charge du dossier, a indiqué The Nation.