Un père abandonne son bébé sur un banc et le laisse mourir car il est « fatigué de s’occuper de lui »

On dénombre environs 500 à 600 enfants qui sont laissés à l’abandon chaque année à travers le pays. De plus, on compte 500.000 bébés sont nés sous X. Toutefois, quand un parent abandonne son enfant en dehors du cadre juridique, sans se préoccuper de sa santé, son bien-être ou de son confort, cela est interprété comme un crime. Ce fut le cas de ce père qui a abandonné son bébé sur un banc car « il était fatigué de s’occuper de lui ».  Cette histoire a fait couler beaucoup d’encres à travers le monde.

L’abandon est assez fréquent malheureusement. Les parents qui abandonnent un enfant risquent un lourde amendes ainsi qu’une peine de prison.

Baden, 22 mois, abandonné sur un banc par son père

Shane Arthur Simpson a plaidé coupable d’homicide involontaire à la suite de l’abandon de son enfant Baden Bond, qui avait à l’époque 22 mois sur le banc d’un parc car il était « fatigué de prendre soin de lui ». L’événement a eu lieu en 2007 mais d’après le tribunal, le corps du bébé n’a jamais été découvert.

Un père abandonne son bébé sur un banc et le laisse mourir

Shane a indiqué devant le juge qu’il aurait abandonné son enfant non loin d’une rampe de bateau un soir de mai 2007, car il « en avait marre de s’occuper de lui ». Il a indiqué qu’il se trouvait à proximité de son fils durant une demie-heure avant de rentrer chez lui sans jamais se retourner.

Le père a déclaré que son fils le fixait dans les yeux pendant qu’il lui parlait « comme s’il comprenait ce qui allait se passer ». A la suite de son interpellation, il a déclaré aux forces de l’ordre l’avoir serré dans les bras et s’être excusé avant de l’abandonner.

Un père abandonne son bébé sur un banc et le laisse mourir

Shane consommait de la métamphétamine et dis avoir voulu soulager sa conscience, il a indiqué aux enquêteurs : «  Je n’ai même pas regardé en arrière dans le rétroviseur. Je vis avec ça depuis 10 ans. J’ai encore l’image de son regard en tête vous savez. ». Dina Colleen Bond, la mère de Baden a également plaidé coupable de deux chefs d’accusation pour avoir été complice du crime.

Un père abandonne son bébé sur un banc et le laisse mourir

Durant son procès, le tribunal a pris connaissance que le surnom de l’enfant était « l’enfant du diable » et qu’il a été victime de maltraitance. Ses parents ne prenaient pas soin de lui. Shane et Dina reprochaient à leur à Baden de les empêcher de vivre leur vie, car après sa naissance, Baden et ses frères et sœurs ont été tout de suite pris en charge par l’Etat. Malheureusement, les enfants ont été renvoyés au domicile familial au bout de quelques mois.

Un père abandonne son bébé sur un banc et le laisse mourir

Selon le père de famille, « tout devenait trop difficile ». L’enfant a été vu pour la dernière fois en 2007 mais n’a été porté disparu qu’en 2015, les parents n’ayant pas fait l’objet d’accusations criminelles pendant 10 ans. Ces derniers n’ont été inculpés qu’en mars 2017 à la suite d’une enquête qui a révélé que la présence de Baden n’avait été signalée dans aucune école ni aucun centre médical au cours des 10 dernières années.

Un père abandonne son bébé sur un banc et le laisse mourir

Parents toxicomanes, une mélange à risque

Les drames issues de la toxicomanie des parents sont épouvantables pour leurs enfants. Les enfants ne sont pas pris en charge correctement et sont parfois même en danger.

En effet, laisser à la vue des enfants des drogues est considéré comme une maltraitance, un abus ou une négligence. La loi puni sévèrement cet acte.

D’autant plus, qu’il a été prouvé que les enfants qui ont été élevés dans un environnement où il y avait de la drogue et de l’alcool reproduiront pour la majorité d’entre eux la même chose avec leur futur progéniture.