Un couple a constaté quelque chose sur leurs pieds durant une promenade romantique sur une plage des Caraïbes

Une promenade au bord de la mer en amoureux au sein d’une île en ferait rêver plus d’un. Cela reste à la fois un souvenir inoubliable mais également un acte romantique.

Il s’agit d’un moment à deux, où on s’échange des gestes affectueux, des regards tendres. Le tout dans un paysage magnifique. Beaucoup de couples en rêve.

Lorsqu’ Eddie Zytner et Katie Stephens ont effectué un voyage romantique en République dominicaine, ils ne pensaient pas qu’un voyage dans un « endroit tropical » deviendrait un cauchemar.

Les amoureux n’imaginaient pas que se déplacer pieds nus sur une plage des Caraïbes seraient dangereux.

Néanmoins, lorsqu’ils étaient de retour au domicile, le couple a pris conscience que les plages peuvent être source de danger.

Eddie Zytner et Katie Stephens (Facebook)

De nombreuses histoires terrifiantes ont eu lieu lorsque certaines personnes étaient de retour de vacances avec des maladies “bizarres”.

Toutefois, on pense toujours que cela arrive qu’aux autres.

Quand Katie Stephens, 22 ans, et Eddie Zytner, 25 ans, étaient de retour d’un voyage d’une semaine à Punta Cana, en République dominicaine, ils ont attrapé des démangeaisons aux pieds.

Au début, les amoureux pensaient aux piqûres d’insectes, mais en fait, il s’agissait de démangeaisons “hors normes”.

Katie Stephens / Facebook

Le couple a constaté un immense gonflement, des bosses et des ampoules sur les pieds, selon Elite Daily.

Le couple a fini par se rendre aux urgences hospitalières de nombreuses fois. Leur diagnostic a été dévoilé au bout de sept jours.

Cela a nécessité 3 docteurs pour identifier l’infection comme étant une larve migrante cutanée, d’après CTV News, qui est engendrée lorsque les bébés ankylostomes entrent dans la peau intacte et s’y cachent.

Voici, ci dessous, l’état des pieds du couple à la suite de l’infection particulièrement douloureuse.

Hélas, ce n’était pas tout …

Katie Stephens / Facebook

Katie est allée sur Facebook et a souhaité mettre en garde les autres, avec des clichés “impressionnantes” qui sont susceptibles de choquer certains d’entre vous.

La larve migrante cutanée (LMC) est une maladie de la peau, causée par les larves de divers parasites nématodes de la famille des ankylostomes microscopiques.

« J’ai des douzaines de vers dans les pieds, et Katie aussi « , a indiqué Eddie Zytner au Windsor Star.

« C’est écoeurant d’y penser. » Il a également décrit les démangeaisons comme « insupportables ».

Les démangeaisons sont engendrées à la suite d’une inflammation qui suit le passage du ver microscopique, qui engendre des rougeurs et des ampoules quand il se déplace vers différentes parties du pied.

Eddie et Katie ont posté des photos de leurs pieds, montrant comment leur état se déteriorait. (Facebook)

Les ankylostomes sont la plupart du temps présent au sein des milieux tropicaux et subtropicaux, mais également au sein de la région sud des États-Unis.

Mais ils se déplacent partout dans le monde en raison de la mondialisation et la facilité de voyager d’un pays à un autre.

Dorénavant, soyez vigilant lorsque vous marcherez sur le sable dans un pays tropical.

Les vers peuvent être contractés en marchant sur du sable chaud et humide, où ils ont la possibilité de pénétrer dans la peau.

Le couple a finalement eu un diagnostic : c’était de l’ankylostome. (Facebook)

Toutefois, les larves migratrices ne peuvent pas survivre longtemps à l’intérieur des humains et meurent en règle générale au bout de quelques jours.

Mais les dégâts sont catastrophiques.

Si cela n’est pas soigné, cela génère des ampoules et des déchirures. Cela signifie qu’il y a des vers « erraient » sur la peau.

D’autant plus que l’obtention d’un traitement n’est pas évident.

« Pour couronner le tout, Health Canada a refusé notre demande de recevoir le médicament (ivermectine) dont nous avions besoin pour traiter notre infection et nous avons été forcés d’obtenir des médicaments des États-Unis « , a déclaré Katie.

Katie Stephens / Facebook

La mère d’Eddie est allée avec son véhicule en Amérique pour acheter les médicaments dont les amoureux avaient besoin. D’ailleurs, Katie a déclaré avec colère : « Merci Canada pour les soins de santé que vous nous offrez ! »

Daniel Caplivski, M.D., professeur agrégé de maladies infectieuses à l’école de médecine Icahn de Mount Sinaï, a déclaré à Cosmopolitan que les gens devraient porter des chaussures pour protéger leurs pieds lorsqu’ils marchent sur la plage.

Soyez vigilant quand vous marchez sur les plages où se trouvent des animaux errants et des animaux domestiques, et allongez-vous sur une serviette plutôt que directement sur le sable, car toute peau nue est sensible à l’infection.

En cas de démangeaisons, aller voir un médecin.

« On pensait que c’était juste des piqûres d’insectes, et ça s’aggravait chaque jour. »

Katie Stephens / Facebook

S

Même si ses clichés soient dure à regarder, Katie les a mis en ligne sur internet dans le but de sensibiliser et de mettre en garde autrui.

Partagez cet article sur Facebook pour aider à diffuser le message !