Tiphaine Auzière, la fille de Brigitte Macron au centre d’une polémique !

21026

Les enfants de Brigitte Macron sont très discrets depuis l’élection présidentielle de leur beau-père, Emmanuel Macron. Malgré le statut de leur mère, ses trois enfants n’accordent que rarement des interview à la presse. En effet, la famille Auzière n’aime pas être sous les feux des projecteurs. Une fois n’est pas coutume, Stéphanie Auzière est sortie de son silence, pour annoncer il y a quelques jours le décès de son père, mort en décembre 2019.

« Mon père est mort, je l’ai enterré le 24 décembre dernier dans la plus stricte intimité. Je l’adorais, c’était un être à part, un anticonformiste qui tenait plus que tout à son anonymat. Il faut le respecter, » a annoncé la fille de la première dame de France. Les enfants de Brigitte Macron sont très peu visibles sur les réseaux sociaux également.

Toutefois, récemment Tiphaine Auzière a tenu à donner son point de vue concernant l’actualité française. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle n’y est pas allée de main morte. En effet, elle a tenu à défendre la politique du chef de l’Etat concernant les décisions prises liées à la crise sanitaire.

En effet, depuis l’apparition de cette pandémie en Chine en novembre dernier, le nombre de décès du covid 19 a atteint plus de 12 00 000 personnes dans le monde, dont 40 000 rien qu’en France. Une bilan très lourd, qui a poussé la belle-fille du président de la république à sortir de son silence.

Invitée au micro d’Europe 1, l’avocate de profession a demandé au peuple français à prendre leurs précautions et a indiqué que les règles du gouvernement étaient adaptées à une situation catastrophique. En effet, elle a défendu le couvre feu de 21 heures pour huit grandes agglomérations françaises, ainsi que le second confinement.

Des commentaires qui ont choqué les auditeurs d’Europe 1 et qui n’ont pas été tendres envers elle. Toutefois, la direction d’Europe 1, a tenu à expliquer son choix de l’avoir invitée. “C’est le principe de La carte blanche de donner un espace d’expression et de liberté à des personnalités issues de la société civile. Cette carte blanche doit faire entendre toutes les sensibilités”, a-t-elle indiqué.