Tatiana Silva, confidences bouleversantes sur la mort de ses parents

2619

Tatiana Silva, la Miss Meteo de TF1 apparaît toujours à l’écran avec un grand sourire aux lèvres, cependant, derrière ce sourire se cache une série de tragédies qu’elle a traversées.

En effet, ce visage jovial a vécu beaucoup de moments difficiles au long de sa vie. Celle qui a remplacé Catherine Laborde a perdu ses parents alors qu’elle n’était encore qu’une adolescente.

À l’âge de 16 ans, Tatiana Silva a perdu sa mère décédée après avoir lutté pendant deux ans contre son cancer du sein. Faire face à cette perte n’a pas été facile pour Tatiana qui n’était à l’époque qu’une jeune fille.

« Je n’avais personne pour me prendre en charge, j’ai été émancipée et j’ai eu très jeune les droits d’une adulte », avait confié l’ancienne reine de beauté sacrée miss Belgique de 2005.

Quelques années plus tard, a également dû faire face à la perte de son père, Lucilio, qui selon la miss météo, lui ressemble beaucoup. « Il avait des idéaux. Il voulait que le pays s’affranchisse du colonialisme, a-t-elle expliqué. Il a été le premier prisonnier politique, a subi des sévices, a été banni… Il était entier. Je le suis aussi ».

En mai 2019, la présentatrice lui a rendu hommage sur son instagram « Il s’appelait Lucilio et avait 72 ans lorsqu’il est parti. C’est un homme qui a lutté pour ses idéaux dont celui de voir un jour le Cap-Vert devenir indépendant. Il était épicurien, rêveur, mais aussi têtu et exigeant. C’était un être spirituel, en quête de sens. C’était mon père et j’ai été honorée d’avoir été sa fille… », avait écrit Tatiana Silva en légende d’une photo de son papa.

En plus d’être Miss Météo, Tatiana Silva est également impliquée pour l’Unicef. Elle essaie d’aider les jeunes orphelins à surmonter les difficultés de la vie. Son dévouement à cette cause l’a même poussée à Madagascar début mai pour venir en aide aux plus démunis alors que le changement climatique continue de menacer l’île.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here