Sylvie Vartan, une rencontre inattendue, David Hallyday stupéfait !

Sylvie Vartan va encore devoir patienter avant de revoir ses enfants, David Hallyday et Darina Scotti-Vartan, qui vivent en Europe. Confinée depuis le début de la crise sanitaire à Los Angeles où elle vit, la chanteuse n’a pu revoir son fils et sa fille qui demeureraient respectivement au Portugal et en France. Les frontières avaient été fermées avant qu’elle ait pu emprunter un avion pour leur rendre visite.

Avec l’amorce du déconfinement en France et dans plusieurs pays en Europe, elle peut espérer un déplacement dans les prochains jours. Cependant, des mesures ont été prises par les autorités pour éviter que le virus ne soit importé des pays extérieurs à l’UE.

Lire aussi :  Stéphane Plaza, ne digère toujours pas les commentaires de cette candidate !

 «A partir de mercredi, nous allons demander aux Français (…) qui rentrent en France et (à ceux) qui résident en France de se soumettre volontairement à une quatorzaine », a indiqué Jean-Yves Le Drian sur la chaine LCI, précisant que la mesure est relative aux « retours depuis l’extérieur de l’Union européenne ».

« Pour l’heure, seuls les frontaliers, les personnes ayant un motif familial ou celles rentrant à leur domicile peuvent circuler entre la France et d’autres pays de l’UE », a-t-il ajouté. Reste à savoir si Sylvie Vartan dispose d’un titre de résidents permanents en Europe.

Lire aussi :  Omar Sy, très fusionnel avec son épouse Hélène lors de l'avant-première du "prince oublié"

Dans le cas contraire, il lui faudrait certainement encore attendre. Ce jusqu’au 15 juin au moins pour voir si les mesures de restrictions s’assouplissent où durcissent. Entre temps, elle devrait se contenter encore des visioconférences avec sa progéniture.

Aux Etats-Unis, la situation est moins reluisante. En Californie, l’assouplissement des mesures de confinement était prévu pour la semaine du 4 mai. On se souvient que le gouverneur de cet Etat, Gavin Newsom, avait été le premier à mettre en place l’une des mesures les plus drastiques dans le pays depuis le début de la crise sanitaire.