Sylvie Tellier, en plein de dépression !

L’ancienne miss France, Sylvie Tellier serait confrontée à une période très compliquée depuis plusieurs mois. Celle qui a toujours su concilier vie professionnelle et vie privée d’une main de fer, aurait rompu avec son mari et père de ses enfants. Il faut dire que la période de confinement aurait eu de lourdes répercussions sur leur couple. Connue pour être très active, cette période de restrictions a également eu des conséquences sur son moral.

En cette période très tendue, beaucoup de personnes tentent de passer le temps comme elles le peuvent. Quant à d’autres, la cohabitation avec l’autre partenaire reste très difficile. La promiscuité, le manque d’activité, les tensions liées au coronavirus dont on ignore la fin, amènent les couples à se disputer davantage et engendrent des tensions plus importantes qu’à l’accoutumée.

Le couple n’aurait pas dérogé à la règle. Le magazine people France Dimanche a consacré un dossier sur la présidente du comité Miss France et livre des nouvelles préoccupantes à son égard. La ravissante blonde serait en pleine dépression. Elle aurait le moral à zéro. Il faut dire que les accusations de tricheries lors de sa participation au concours de Miss France aurait fortement déplu à la présidente du comité, qui n’aurait jamais encaissé ses rumeurs.

« Je ne sais pas si elle a menti sur son âge mais j’ai une grosse info : Sylvie Tellier, elle a menti sur sa taille ! Elle a été Miss France 2002, avant cela, elle était Miss Lyon et quand ils sont arrivés une semaine avant l’élection, on les a mesurées à la toise. Et en fait elle a mis des talonnettes, elle a triché ! Elle a mis des talonnettes dans ses bas. On m’a dit ça aujourd’hui et la dame qui l’a mesurée m’a raconté ça », a rapporté récemment Geneviève De Fontenay.

Avant de poursuivre : « La moitié des gens qui était là ne voulait pas qu’elle soit élue, parce qu’elle avait déjà 24 ans, mais je pense qu’elle avait peut-être un peu plus aussi ». Une nouvelle qui a été confirmée par le chroniquer de TPMP, Gilles Verdez qui livre des confidences renversantes.

« Elle a été dénoncée par sa copine de chambre. Cela a été rapporté au chorégraphe, rapporté à la direction et normalement elle aurait dû être exclue mais comme l’élection était déjà engagée, on l’a autorisée à poursuivre la compétition. », a-t-il annoncé. A l’heure actelle, la principale intéressée n’a fait aucun commentaire à ce sujet, bien qu’elle soit très active sur les réseaux sociaux.

Written by Marion Dupond

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 4 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la télévision et les people.