Sophie Davant, une nouvelle idylle et un heureux événement à venir …

0
35166

Sophie Davant serait engagée dans une nouvelle histoire d’amour, avec un bébé en route. Rassurez-vous, cela n’a aucun rapport avec sa vie sentimentale. Elle se serait en fait remise à l’écriture. Le bébé en question est le livre qu’elle a passé du temps à concocter pendant le premier confinement à la mi-mars. Sur le plateau de 50 minutes Inside ce 21 novembre, l’animatrice de France 2 s’est exprimée sur cette nouvelle passion qu’elle couve.

Lors de son passage samedi dernier dans l’émission de Nikos Aliagas sur TF1, Sophie Davant s’est laissé aller à quelques confidences. L’animatrice d’Affaire conclue est notamment revenue sur cinq moments marquants de sa vie. Mais elle s’est aussi attardée sur sa passion pour l’écriture. Une passion bien nourrie, sachant qu’elle occupe désormais le poste de directrice éditoriale d’un magazine.

Pendant le confinement, écrire a été l’un des principaux passe-temps de Sophie Davant comme elle le révélait elle-même. Ce qui lui a permis de livrer cet ouvrage attendu par son éditrice depuis un moment déjà. « C’est une de mes passions mais je ne me prends pas pour un écrivain. J’essaie, c’est compliqué. J’essaie quand j’ai du temps. En l’occurrence lors du premier confinement, j’en ai profité pour écrire un livre », a-t-elle confié.

Seulement, l’animatrice n’a pas voulu révéler le sujet de son ouvrage avant sa sortie. Elle préfère que ce soit une surprise. Alors, pendant l’émission, elle a tout simplement dit : « C’est secret ! ». Et pour y ajouter du suspense, Sophie Davant a tout de même donné quelques indices. « C’est un essaie, ce n’est pas un roman, je peux déjà vous dire ça. C’est une réflexion », a-t-elle révélé avant de souligner que le livre sortira certainement en « début d’année ».

En ce qui concerne son nouveau poste de directrice éditoriale du magazine féminin S, Sophie Davant a confié : « On m’a sollicitée, j’étais flattée, j’étais honorée. C’est une drôle d’aventure, c’est nouveau, totalement différent pour moi (…) ». De plus, cette nouvelle opportunité lui permet de rester connectée à sa première passion qui est le journalisme.

« Ça me permet de renouer avec mes premières amours. Puisque j’ai une formation de journaliste ». « J’ai participé à la définition de la ligne éditoriale et au choix des sujets. J’ai même réalisé deux interviews dont celle de Katherine Pancol », a-t-elle expliqué auprès du Figaro avec qui elle a également évoqué le sujet.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here