Home Célébrités Sophie Davant, face aux fausses allégations, elle refuse d’être déstabilisée

Sophie Davant, face aux fausses allégations, elle refuse d’être déstabilisée

0
290

Qui en veut à Sophie Davant, l’animatrice de Affaire conclue, qui obtient des audiences record sur la chaine de télévision France 2.

Campagne de déstabilisation ou simple manque de professionnalisme ? Une certaine presse a fait récemment sortir Sophie Davant de son calme olympique, en relayant des fausses informations à son sujet.

La première, qui a mis l’ex présentatrice de « C’est au programme » hors d’elle,  insinuait qu’elle souffrirait d’un cancer, revenant sur le mal dont a souffert sa mère en 1983.

L’animatrice ne s’est pas fait prier pour remettre les pendules  l’heure. « Je tenais à vous dire que je suis en pleine forme, contrairement aux médisances d’une certaine presse que je déteste et qui se permet de faire des Unes avec moi en disant n’importe quoi. Là, on prétendait que je suis malade, donc ça m’est insupportable, surtout que je sais ce que c’est que la maladie, que j’ai été touchée de près, que j’ai vu des gens proches partir et ça m’est insupportable qu’on raconte n’importe quoi sur ce sujet en particulier », a-t-elle expliqué dans une vidéo publiée en ligne. Une rumeur qui a affectée la présentatrice, compte tenu de son expérience passée face à la maladie.

Mais comme si ce n’était pas assez, plus récemment, c’est aux allégations de mésententes avec Faustine Bollaert, la présentatrice de « Ca commence aujourd’hui », qu’elle a dû faire face. Seulement, cette-fois, les deux animatrices ont fait bloc. 

« Sophie Davant et Faustine Bollaert ont donc choisi de tordre le cou à ces informations les concernant », explique le Journal de France. Alors que Faustine Bollaert a choisi d’immortaliser le moment qu’elles ont passé ensemble à l’Hippodrome de Longchamp, lors des répétitions de leur show de la Saint-Sylvestre, sa part de vérité, Sophie Davant l’a exprimée en ces termes : « Je suis contente parce que bêtement on essaye de nous opposer. Avec Faustin, on est très heureuses ».

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here