Séquestrée pendant presque 30 ans, sa mère lui donnait de la nourriture pour animaux !

3272

Nadezhda Bushueva, une jeune femme originaire de Russie a vécu un véritable calvaire durant 26 ans, et son bourreau n’était autre que sa propre mère. Cette dernière lui a fait vivre une vie que l’on ne peut même pas imaginé, même dans le pire des cauchemars. La jeune femme reste traumatisée par les épreuves auxquelles elle a été confrontée durant son enfance.

Récemment, la jeune femme séquestrée par sa propre mère a accepté de se livrer lors d’une interview à la télévision russe,  Nia Novosti,. Son récit est glaçant. En effet, elle a annoncé avoir été privée de sortie par sa mère jusqu’à ses 26 ans. Sa mère Tatyana, avait mis en point d’honneur pour que sa fille ne mette jamais les pieds à l’extérieur.

Leurs conditions de vie au sein de leur maison, située dans le village de d’Are­finksy, dans l’ouest de la Russie, étaient plus que précaires. La jeune femme a retrouvé sa liberté au moment où sa mère est tombée gravement malade et a dû être conduite à l’hôpital le plus proche.

Les deux femmes n’ont jamais travaillé et survivaient grâce à une pension versée par le gouvernement russe, venant en aide aux personnes les plus précaires. Nadezhda Bushueva, indique n’avoir pas pris de douche pendant douze ans. Elle portait les mêmes vêtements et elle n’avait pas de chambre.

D’ailleurs, les deux femmes dormaient dans le même lit, au milieu de nombreux chats, dont certains étaient morts depuis longtemps. L’odeur qui se dégageait de la maison était épouvantable. Le nettoyage était inexistant. Selon les médias russes, en tant normal, aucune personne n’aurait pu vivre même une heure au sein de se capharnaüm.

Selon la principale intéressée, sa mère lui donnait de la nourriture pour chat exclusivement. Elle n’a découvert la nourriture pour les « hommes », que durant sa sortie. Le père aurait quitté le maison familiale, alors qu’elle était encore bébé. D’ailleurs, Nadezhda Bushueva ne se rappelle pas d’avoir eu une figure paternel chez elle. Malgré le calvaire qu’elle a vécu, elle a annoncé qu’elle aimait sa mère et qu’elle ne lui en voulait pas …