Renaud, anniversaire d’Hugues Aufray, embarrassé – révélations choc

12900

Le chanteur rend hommage à un vieil ami, qui l’a aidé dans ses débuts. Pour son anniversaire, il s’est souvenu de leur rencontre.

Cet ami, également célèbre, est Hughes Aufray qui fêtait ce 18 août ses 91 ans. Il fut le premier à reconnaitre les dons d’artiste de Renaud vers la fin des années 60. L’interprète de Morgane de toi rappelait ce passage de sa vie dans son livre Comme un enfant perdu. Une histoire qui se déroule alors qu’il est âgé seulement de 15 ans.

Voir cette publication sur Instagram

#renaud #bondimanche

Une publication partagée par Rgi Renaud Sechan (@renaud_grincheux_rgi) le

Il avait retrouvé Hughes Aufray dans un restaurant face Bobino, pour lui remettre La balade du sicilien. « C’était une très jolie chanson », avait dit ce dernier. « Mais, disant cela, il me postillonne sur le nez un machin gros comme une bille, et moi je fais comme si je n’avais rien vu, rien senti, alors que lui-même doit le voir. Je suis gêné pour lui », relatait Renaud.

« J’aimerais le remercier, lui serrer la main, mais ce postillon me paralyse, de sorte que je reste planté là comme un débile », ajoute le chanteur. Sur son compte Instagram, il a posté une photo en noir et blanc sur laquelle on peut voir l’artiste. En légende, l’interprète de Mistral Gagnant a inscrit : « Bon Anniv’ Hughes Aufray ».

Ces derniers temps, Renaud Sechan semble avoir vaincu ses vieux démons contre lesquels il lutte depuis des années. Sinon, c’est qu’il parvient au moins à les contenir, notamment en ce qui concerne son addiction à l’alcool. Heureusement, il peut toujours compter sur sa famille et ses copains pour le soutenir.

Durant le confinement, alors que ses fans n’avaient plus de ses nouvelles et commençaient à s’inquiéter, croyant l’artiste de nouveau dans une mauvaise passe liée à sa santé, c’est sa fille Lolita qui était venue à la rescousse, affirmant que son père se portait bien et était confiné avec elle. Ce dernier faisait cependant, selon elle, preuve d’oisiveté.

Pourtant, le chanteur n’a pas manqué de surprendre ses fans avec son dernier titre inspiré durant le confinement, Corona Song. Il aurait mieux fait de s’abstenir, commentait Paris Match qui ne semblait pas ébloui, comme la plupart des internautes, par cette chanson que Renaud dit dédiée à « tous les potes qui ont souffert de ce putain de virus, pour tous les soignants ». «Moi, j’men fous j’suis immunisé, j’ai des anticorps par milliers. J’ai aussi des anti-cons. Faut dire qu’en France ils sont légion », dit notamment le chanteur dans ce titre décrié.