Prince William, tragédie, un anniversaire cauchemardesque !

Ce début d’année n’a pas été de tout repos pour les membres de la famille royale. En plus du Megxit, la crise de coronavirus n’est pas venue arranger les choses. Mais le prince William espérait se réjouir à l’occasion de son anniversaire. Là encore, un imprévu a tout gâché.

Le 16 juin dernier, le prince William effectuait une visite à l’hôpital de King’s Lynn pour saluer l’engagement et le travail réalisé par le personnel soignant depuis le début de la pandémie de coronavirus. Il s’agissait de la première sortie officielle de l’époux de Kate Middleton depuis la mise en place du confinement en Grande Bretagne. Le premier fils du prince Charles paraissait alors « détendu » et « heureux de renouer avec son peuple ».

Une journée d’anniversaire assombrie

Ce 21 juin, le prince William célébrait ses 38 ans, en même temps que la fête des pères. Probablement pour cette occasion, la duchesse de Cambridge s’est mise à la cuisine pour réaliser un délicieux gâteau comme son homme l’aime. Malheureusement, il semble que la pâtisserie n’ait pas été l’une des meilleures que le prince ait goûtées. Car  quelques heures avant de souffler ses bougies, le deuxième dans l’ordre de succession au trône d’Angleterre était affligé par la nouvelle qui lui parvenait.

Le pays, après avoir perdu déjà plus de 42 000 des siens suite à l’épidémie de Covid-19, venait de subir un autre drame. Alors que les Britanniques commençaient à goûter aux joies du déconfinement et que des centaines de personnes se trouvaient encore dehors ce jour, le pire s’est produit. Dans le parc de Forbury Gardens à Reading, une ville située à 60 km de Londres, il est autour de 19 heures lorsqu’un homme surgit au milieu de la centaine de personnes qui profitent de cette belle soirée de veille d’été, hurlant des mots incompréhensibles.

Lire aussi :  Adriana Karembeu, son père lui a fait des choses épouvantables !

Plusieurs personnes subiront ce jour son assaut meurtrier. L’homme est armé d’un couteau et poignarde mortellement certains avant de s’enfuir. Trois personnes perdent la vie. Trois autres en sortent gravement blessées. L’homme a finalement été appréhendé par la police britannique qui a indiqué qu’il s’agissait d’un attentat terroriste. Un drame qui a complètement passé au prince William l’envie d’une quelconque célébration.

William vit mal l’éloignement avec son père…

Un drame qui a sans doute donné envie au mari de Kate Middleton d’être entouré de ses proches. Notamment son père le prince Charles, toujours confiné au château de Balmoral en Ecosse avec son épouse Camilla. A l’occasion de la fête des pères, William a fait honneur à l’héritier de la couronne britannique avec qui il est devenu proche avec le temps. Sur le cliché qu’il a posté sur son compte Instagram, on peut le voir entourant son père d’un bras protecteur.

Lire aussi :  Laura Smet furax contre Pascal, gros clash avec Laeticia Hallyday

La photo a été prise en décembre 2019 par Kate Middleton et montre un prince Charles apparemment ému, comme on l’a r   arement vu. Katie Nicholl, experte de la famille royale, expliquait dans OK ! Magazine que le prince William éprouverait une énorme « tristesse à ne pas voir son père » qui n’a pu effectuer le déplacement jusqu’à Anmer Hall pour le 38e anniversaire de son fils qui y est confiné avec son épouse et leurs trois enfants.

« Je pense que lorsque vous avez vécu quelque chose de traumatisant dans la vie – comme ma mère qui est morte alors que j’étais adolescent -, les émotions reviennent à pas de géants dans les moments difficiles », confiait le papa de George, Charlotte et Louis au footballeur Marvin Sordell. Et la situation doit d’autant plus être douloureuse maintenant que son frère Harry, avec qui il partage cette douleur, est loin.

….et la trahison de son frère

Ce dernier a renoncé à ses fonctions officielles au sein de la famille royale pour vivre une vie « ordinaire » avec son épouse Meghan Markle et leur fils Archie, d’abord au Canada, puis à Los Angeles où ils semblent avoir définitivement posé leurs valises. Et si pour le mari de Kate Middleton, le prince Harry reste son petit frère malgré la dégradation de leurs relations, ce dernier a une tout autre opinion de son frère aîné.

Lire aussi :  Jenifer enceinte une troisième fois, les dessous de son conte de fée révélés

Dans Finding Freedom (Cheminer vers la liberté, ndlr), le livre co-écrit par Omid Scobie et Carolyn Durand qui doit paraître le 11 août prochain et est supposé relater l’histoire « vraie » du prince Harry et de Meghan Markle, l’époux de Kate Middleton est dépeint comme une personne « insensible » n’ayant « rien fait pour soutenir son frère et sa belle-sœur, quand ces derniers étaient sur le point de quitter la famille royale… ».

« Un drame national, un portrait au vitriol, et deux chaises vides, nul doute que William se souviendra longtemps de ce qui a été non pas un happy mais le pire birthday de sa vie… », a commenté le magazine France Dimanche au sujet du petit fils de la reine Elisabeth qui reste cependant attentionné pour ses proches et dévoué au bien-être des Britanniques. Durant ces trois mois de confinement qui lui ont permis de passer du temps avec sa femme et ses trois enfants, le duc de Cambridge est toutefois demeuré présent pour son peuple à travers notamment des visioconférences.