Prince William, Kate Middleton, frayeur, gros risques, la couronne en danger

Pour aider à lutter contre le coronavirus, le prince William souhaite reprendre son service dans l’armée en tant que pilote. Une décision qui ne ravirait pas son épouse Kate, compte tenu des risques.

L’information a été livrée par The Sun ce 30 mars. C’est en tant que pilote d’ambulances aériennes que le futur héritier au trône souhaite reprendre du service, afin de contribuer à enrayer la pandémie du coronavirus qui sévit au Royaume-Uni.

Le duc de Cambridge envisage en effet intégrer le National Health Service (NHS) (Système de santé public d’Angleterre). « William a sérieusement envisagé de revenir en tant que pilote d’ambulance aérienne car il veut aider durant cette pandémie. C’est compliqué, il avait arrêté cette mission pour pouvoir remplir ses fonctions royales», a affirmé une source proche.

Lire aussi :  Prince William, très anxieux pour Kate Middleton, qui présente des troubles du comportement ...

Pendant deux ans, le mari de Kate Middleton a travaillé comme infirmier avec les ambulances East Anglian Air. «Piloter un hélicoptère et se retrouver en première ligne lui manquent. Il a juste dit que ça lui manquait», confiait un secouriste au sujet du prince qui avait mis un terme à sa mission en 2017.

Lire aussi :  Prince William, Kate Middleton, très remontés, gros "pétage de câble" devant la foule

Celui qui est devenu, début mars, le nouveau patron de la London Air Ambulance Charity apparait très engagé dans la lutte contre le coronavirus et ne rechigne pas à retrousser « ses manches pour servir son pays » où on dénombre désormais plus de 4000 morts.

Le duc et la duchesse de Cambridge déjà avait choisi de dégager 5 millions de livres pour venir en aide aux Anglais durant la période de confinement, selon le Daily Mail. « L’auto-isolement et l’éloignement social sont comme d’énormes défis imposés à notre santé mentale », affirmaient le prince William et son épouse.

Lire aussi :  La reine Elisabeth II, frappée par le coronavirus.

Et si certains affirment que Kate Middleton n’est pas d’accord avec la décision du prince de reprendre du service et qu’elle en serait très angoissée, la duchesse ne reste néanmoins pas en arrière plan de cette pandémie. Avec son époux, elle a tenu à encourager le personnel de l’hôpital Queen’s Burton et les assurer de leur soutien après le décès du consultant du NHS Amged El-Hawrani, 55 ans, suite au coronavirus.