Prince William, dans l’embarras. Kate Middleton à la rescousse !

29588

Le prince William aurait contracté le coronavirus en avril dernier mais il avait pris la décision de ne pas révéler sa contamination, contrairement à son père le prince Charles qui en avait parlé publiquement. Selon la publication The Sun, le duc de Cambridge, 38 ans et père de trois enfants aurait été testé positif au virus quelques jours à peine après que son père.

En effet, le prince Charles et le Premier ministre britannique Boris Johnson avaient annoncé au grand jour leur contamination au covid 19. La maladie les avait fortement affaiblis. Une situation qui a angoissé au plus haut point la souveraine, qui est restée confinée durant de longs mois afin d’éviter une contamination à ce terrible virus.

Le futur héritier à la couronne britannique aurait décidé de garder sa maladie secrète afin d’éviter une angoisse générale. Néanmoins, depuis la rentrée, mari de Kate Middleton a abordé cette épreuve difficile, qui lui en a fait voir de toutes les couleurs. «Il se passait des choses importantes et je ne voulais inquiéter personne», a révélé le grand frère du prince William.

D’après de nombreux magazines, le mari de Kate Middleton aurait subi un traitement pour le coronavirus, qui a fait des ravages dans le pays. En effet, on dénombre plus de 40 000 personnes décédées du covid 19, outre Manche. Selon le journal The Sun, « le prince William avait été frappé assez durement par le coronavirus et a même été confronté à de graves problèmes respiratoires ». 

« À un moment donné, il avait du mal à respirer, donc évidemment tout le monde autour de lui était assez paniqué. Après avoir vu des médecins et avoir été testé positif – ce qui était évidemment un choc étant donné sa forme et sa santé – William a été déterminé que cela devrait être comme d’habitude », a confié une source royale.

Son épouse Kate Middleton aurait accepté que son époux face « ce mensonge par omission ». En effet, durant la première vague, le contexte était très tendu et le prince William ne souhaitait pas créer un climat de stress générale. D’autant plus que plusieurs personnalités avaient déclaré leur contamination officiellement.