Philippe Etchebest dézingue violemment Jean Castex

7073

Depuis le début de cette crise du Coronavirus, il y a plusieurs secteurs qui sont extrêmement touchés par les différentes mesures mises en place par le gouvernement pour tenter d’endiguer l’épidémie. 

Parmi ces secteurs, on retrouve tout particulièrement celui de la restauration qui est sûrement l’une, si ce n’est le secteur le plus touché par des fermetures administratives avec tout le monde de la nuit. 

En effet, les restaurants avaient dû fermer quelques jours avant l’annonce du premier confinement et même une fois ce premier confinement passé, il avait parfois fallu attendre un mois avant de pouvoir ouvrir de nouveau. 

L’objectif était alors de faire carton plein sur le reste de l’année pour tenter de rattraper tant bien que mal les pertes de la première moitié. Cependant, cela sera assez rapidement devenu compliqué puis même impossible. 

En effet, avec le couvre-feu, on a déjà imposé aux restaurateurs de fermer à maximum 22h avant de leur demander tout bonnement de fermer de nouveau pour tout le confinement deux semaines plus tard. 

Il lève de nouveau la voix

Dès lors, pour beaucoup de restaurateurs, c’est le ciel qui leur est tombé de nouveau sur la tête. Une terrible impression de ne pas être écouté malgré qu’ils s’époumonent à appeler à l’aide depuis des mois. 

Dès lors, la profession n’a d’autre choix que de demander à ses têtes d’affiche de prendre la voix pour dire ce qui ne va pas dans ce domaine et aussi tirer la sonnette d’alerte sur les risques de cette nouvelle fermeture. 

Pour faire ce travail, c’est Philippe Etchebest, le chef le plus connu de France notamment grâce à ses émissions de télévision qui s’est porté comme la voix de tous les restaurateurs français. 

Il a d’ailleurs déclaré il y a quelques jours de cela que les aides de l’État n’étaient que de la poudre aux yeux pour de nombreux restaurateurs. Il a ainsi pris son exemple indiquant qu’il ne recevait rien et avait 70 000€ de frais mensuels.