Philippe Etchebest, attaque Emmanuel Macron. Ses propos créent la polémique !

22038


Quand le chef Philippe Etchebest tape du poing sur la table, la plupart du temps, tout le monde l’écoute. En effet, son impressionnante carrure, et sa voix grave font de lui un homme craint et respecté. D’ailleurs, à travers ses émissions  » Cauchemar en cuisine », le chef est toujours écouté et ses propos ne laissent personne indifférent.

Celui qui a été élu meilleur ouvrier de France est connu pour être « une grande gueule » et il ne passe pas par quatre chemin pour dire ce qu’il pense. Souvent ses interlocuteurs restent scotchés pas la teneur de ses recommandations et il n’hésite pas à recadrer les personnes qui ne vont pas dans son sens !

Ainsi, lorsque le célèbre chef de M6 a reçu une invitation en visioconférence émanant du chef de l’Etat, Emmanuel Macron afin de proposer des solutions qui favoriseraient une meilleure reprise du secteur de la restauration, il n’a pas mâché ses mots. Ce dernier s’est auto proclamé porte parole des restaurateurs et a tenu à défendre leurs intérêts.

L’épidémie du coronavirus a fait des ravages sur son passage et notamment dans le secteur du divertissement, mais également de la restauration qui na’arrivent pas à sortir la tête de l’eau. Les restaurants ont rouvert leurs portes au public depuis le 2 juin, mais les résultats ne sont pas au rendez vous, malheureusement.

Malheureusement, de nombreux restaurateurs ont été obligés de fermer leur porte et de licencier des salariés, qui se sont retrouvés du jour au lendemains dans une situation très précaire. D’ailleurs, le chômage a explosé ces dernières semaines. Le gouvernement tente d’éteindre l’hémorragie en injectant des milliards d’euros via un nouveau plan de relance.

Le célèbre chef de M6 a émis un réclamation lourde de sens pour les restaurateurs en difficultés. En effet, il a demandé au mari de Brigitte Macron que les assurances et les banques prennent leurs responsabilités et soutiennent financièrement le secteur qui est à bout de souffle depuis le début du confinement.