Patrick Bruel, le dîner de la honte !

Alors que l’épidémie du coronavirus fait des ravages sur son passage depuis son apparition en Chine, il y a tout juste un ans, certaines stars n’hésitent pas à s’illustrer avec des comportement complètement inconscients. C’est le cas notamment de Patrick Bruel et son ami Ari Abittan, qui ont été aperçus avec leur compagne respective à la sortie d’un restaurant le 28 novembre dernier.

Alors que le gouvernement a mis en place un confinement strict, en interdisant notamment l’ouverture des restaurants au public durant cette période de restrictions, un restaurant du 16 ème arrondissement a ouvert en toute clandestinité et a servi un bon repos copieux à certaines personnalités et hauts cadres tirés sur le volet. Une situation qui peut paraitre hallucinante, quand on sait que cette pandémie a engendré pas moins de 40 000 décès rien qu’en France.

En effet, devant la porte du restaurant, se trouvait un vigile qui vérifiait que les personnes autorisées à rentrer étaient bien sur la liste des invités. Après avoir passé une bonne soirée entre amis, Patrick Bruel et son ami Ari Abittan ainsi que leur compagne se sont autorisés une petite marche à l’extérieur pour favoriser la digestion, à 1 heure du matin dans les rues de Paris.

Dans toute cette histoire, ce qui paraît surprenant, ce sont les messages sur les réseaux sociaux de l’humoriste et du chanteur demandant à leurs nombreux fans de bien respecter les gestes barrières et le confinement. Un conseil qu’ils ont décidé de ne pas suivre. D’autant plus que durant cette sortie entre amis, ils ne portaient même pas de masque …

Rappelons que Patrick Bruel, revient de loin et qu’en mars dernier, il avait été contaminé par le coronavirus. A l’époque, il avait annoncé que ce terrible virus lavait fortement affaibli. J’ai eu un peu peur à un moment donné. La grande particularité de cette saleté, c’est qu’elle ne touche pas les gens de la même façon. Les symptômes ne sont pas les même pour tout le monde », avait-il indiqué auprès du magazine people France Dimanche.

Avant d’ajouter : « Avec l’aide des médecins, au téléphone, j’ai pu régler la chose. Mais ce n’était pas vraiment une mince affaire. J’en suis au vingtième jour, mais j’ai vraiment passé un sale moment ! On ne sort pas indemne d’une telle histoire, d’une telle aventure, d’une telle tragédie. Cela amène forcément à beaucoup de réflexions, à titre global, mais aussi à titre global ».

Marion Dupond

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 4 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la télévision et les people.