Patrick Bruel, harcèlement sexuel, sa version des faits

Accusé d’exhibitions et de harcèlement sexuel, le chanteur a bien voulu donner sa version des faits.

Tout est parti d’une accusation portée sur le chanteur par une esthéticienne corse, en poste à l’hôtel Radisson de Porticcio. « Elle explique qu’elle s’est rendue dans la loge de Patrick Bruel pour effectuer un massage peu de temps avant son entrée en scène. Le chanteur de 60 ans aurait refusé de mettre le sous-vêtement jetable fourni par la professionnelle, restant totalement nu pendant toute la durée de la prestation », relate le magazine Grace.

L’histoire, relayée par Le Parisien va entrainer une vague de dénonciation à l’encontre du chanteur. Une masseuse affirme ainsi qu’en 2008, après avoir refusé de mettre le sous-vêtement jetable, le chanteur aurait réclamé « une caresse sexuelle avec les mains » à la jeune femme et « tenté de passer ses bras autour de sa taille ». Plusieurs autres témoignages vont suivre.

Lire aussi :  Sophie Davant, un look qui choque. Les critiques fusent !

L’enquête pour «harcèlement et exhibition sexuels» visant Patrick Bruel a été ouverte le 13 août et est menée par les gendarmes locaux. Deux témoignages datant de huit et onze ans pourraient être prescrits, mais serviront « à évaluer la crédibilité des faits présumés en Corse, pour lesquels il n’y a pas de témoin ».

Lire aussi :  Audrey Lamy, drame, décès du second bébé dont elle était enceinte.

Joint par Le Parisien, le procureur de la République d’Ajaccio n’aurait apporté aucune précision.

Les avocats de Patrick Bruel, maîtres Karine Boudié et Hervé Termine ont affirmé ne pas avoir « eu connaissance du contenu de ces témoignages et notre client n’a pas été interrogé sur ces allégations. En tout état de cause, ce qui est évoqué ne correspond absolument pas à la réalité, ni aux principes ni au comportement de notre client. L’enquête judiciaire permettra de le démontrer ».

« Nous étions une heure avant mon concert, dans ma loge, accessible à tous. Mon équipe, mes collaborateurs, mes enfants étaient à proximité et ont l’habitude d’entrer à tout moment dans ma loge. Je n’ai pas eu la moindre intention ni le moindre geste déplacé envers cette femme », a-t-il dit concernant le récit de Corse.


Passionné depuis tout petit par l'écriture et la musique (même la plus obscure) et de nature très curieuse, je m'intéresse à tous les sujets ! J'aime également les nouvelles technologies et le développement web qui ont été une révélation pour moi il y a 10 ans déjà.