Ophélie Meunier, cancer, des problèmes en cascade !

2531

Ophélie Meunier enregistre les drames successifs. Après la disparition du réalisateur Carlos Simoes, elle se trouve encore affligée sur le plan professionnel.

L’animatrice n’est pas encore remise du décès de ce proche collaborateur parti trop tôt des suites d’un cancer. « Tu vas nous manquer. C’est irréel de partir à 43 ans, emporté par ce fichu cancer en quelques mois… Quelle personne géniale tu étais, Carlos », a-t-elle écrit en hommage au réalisateur.

« Si rassurant à mes débuts, puis devenu un super partenaire de terrain ces quatre dernières années, comme ici en 2016 en tournage à Cannes pour Le Tube avec toute notre équipe de rêve, et jusqu’à aujourd’hui pour Zone Interdite », poursuivait-elle

Voir cette publication sur Instagram

Bonheur fou ???? #fetedesmeres

Une publication partagée par Ophelie Meunier (@opheliemeunier) le

Moins tragique cette fois que la perte du réalisateur de M6 qui produisait donc ses émissions, et au sujet de laquelle la jeune femme a dit toute sa tristesse, Ophélie Meunier doit faire face à un défi, non des moindres, sur le plan professionnel.

Les audiences de son programme ne seraient pas au plus haut niveau. Et il pourrait y avoir à revoir dans le choix des sujets qu’elle propose ces dernières semines dans Zone interdite, le magazine de M6 diffusé depuis 1993 le dimanche soir pendant  deux heures.

Récemment, elle enregistrait 1,2 million de téléspectateurs. Loin d’être un score fameux. « Les filons surexploités ne font plus recette. Cette rediffusion, sur M6, du numéro Enfants de gitans : une vie de roi n’a réuni que 5,7% du public », commente Télé Star.

« A méditer avant de nous resservir ‘‘Ils reconstruisent la maison de leur rêve’’ ou la spéciale Camping car », poursuit le magazine qui stipule que l’animatrice n’aurait pas appris de ses erreurs. Et ce 31 mai, elle proposait de « découvrir des lieux de vacances étonnants à deux pas de nous ! ».

Previous articleMeghan Markle accusée d’être trop ambitieuse !
Next articleRenaud, frappé par la maladie !  » Il vit reclus » …