Olivia Ruiz, dans un état inquiétant. Sa descente aux enfers …

La révélation de la première saison de la Star Academy, dont elle atteindra l’étape de la demi-finale, serait confrontée à une période particulièrement difficile. En effet, Olivia Ruiz serait au bord du gouffre, selon les proches de la chanteuse.

Actuellement, la ravissante brune elle en pleine promotion de son livre « La commode aux tiroirs de couleurs », paru le 3 juin dernier aux éditions JC Lattès. « A la mort de sa grand-mère chérie, une jeune femme reçoit en héritage une intrigante commode, objet de tous les fantasmes de ses petits-enfants…», annonce le résumé de ce livre.

Récemment, la chanteuse émérite a accordé une interview au magazine people France Dimanche et a annoncé comment elle a réussi à sortir la tête de l’eau face à une situation particulièrement difficile. En effet, la période en question concerne les 55 jours de confinement, imposés par l’Etat pour limiter les risques de propagation au covid 19.

« Il fallait que je me rapproche d’eux, au cas où. Mais je ne les voyais pas, car je pense que j’étais malade au début de la période : il était hors de question de les mettre en danger. Olivia Ruiz a ensuite confirmé qu’elle avait été contaminée par le covid 19.

Lire aussi :  Cyril Hanouna, sa relation top secrète avec Capucine Anav !

Avant d’ajouter : « C’est comme une laryngite mélangée à une migraine et à une gastro. Pendant une dizaine de jours, j’étais dans un état d’épuisement avec des symptômes : je les ai attribué au covid 19, même si je n’ai pas été diagnostiquée ».

Fort heureusement, la chanteuse s’en est sortie. « Mon médecin m’a dit de faire attention à l’essoufflement, mais cela n’a pas empiré car j’ai pris soin de moi ».

Lire aussi :  Camille Combal, cet immense revirement dans sa carrière !

Rappelons qu’il est essentiel de continuer à respecter les gestes barrières. En effet, le port du masque reste essentiel pour se protéger et protéger les autres, ainsi que les gestes barrières. A ce jour, la France compte plus de 30 000 personnes décédées du covid 19, depuis son apparition en novembre dernier.