Olivia Ruiz, au bord du gouffre, grosse désillusion !

Olivia Ruiz rappelait sur le plateau de Je t’aime, etc, où elle était invitée, une anecdote personnelle qui l’a touchée il y a quelque temps.

La révélation de la première saison de la Star Academy, dont elle atteindra l’étape de la demi-finale, a expliqué à Daphné Bürki, dont elle était l’invitée, avoir été moquée dans un avion par des enfants peu sympathiques. Ces derniers n’auraient pas reconnu son talent de chanteuse. « Un jour dans un avion, j’ai entendu des gamins dire : ‘‘Tiens, c’est la fille de la Star Academy ! – Laquelle ? – Tu sais bien, celle qui chante comme un canard », a-t-elle confié à l’animatrice de France 2.

«C’était tellement drôle », peut aujourd’hui affirmer la chanteuse. Mais sur le moment, « c’est vrai, je faisais la tronche. En plus, j’avais, j’avais pleins de trucs qui n’allaient pas… Et là, ça été la petite cerise sur le gâteau », a expliqué Olivia Ruiz qui avait déjà été dans le passé frustrée par Florent Pagny. Ayant mal pris la sortie de l’artiste, elle avait exprimé à ce sujet son trouble.

« Ca a tendance à me bouleverser. Je suis une hypersensible. Florent Pagny qui s’acharne sur mon dos, je n’y comprends rien », disait la chanteuse. « Il est très pushy, je ne sais pas bien ce qu’il a dit mais bon… de façon globale j’ai tendance à être très sensible à la critique. Ma philosophie c’est ‘n’accorde pas trop d’importance à cet enfoiré qui t’as fait du mal’. Mais c’est vrai que j’y pense et c’est douloureux », poursuivait-elle.

Lire aussi :  Jean-Pierre Pernaut, mais qui veut le faire tomber ? Sa femme sort les crocs !

Pourtant Olivia Ruiz a démontré qu’elle détenait plus d’un atout. Egalement actrice, elle apparait notamment dans le téléfilm Etats d’urgence, et doubleuse, elle s’est investi également dans la mise en scène de spectacles, et porte aussi la casquette de romancière. Et c’est d’ailleurs dans ce cadre qu’elle était reçue le 24 juin dernier sur France 2 par Daphné Bürki dans le cadre de son émission Je t’aime, etc.

Olivia Ruiz est donc en pleine promotion de son livre La commode aux tiroirs de couleurs, paru le 3 juin dernier aux éditions JC Lattès. « A la mort de sa grand-mère chérie, une jeune femme reçoit en héritage une intrigante commode, objet de tous les fantasmes de ses petits-enfants…», renseigne le résumé de cette œuvre.

Lire aussi :  Laetitia Milot et Camille Cerf bourrées dans une émission télé ?

«Un émouvant premier roman autour d’une lignée de femmes frondeuses, marquées par le déracinement », commente Elle au sujet de l’ouvrage, à côté de Le Point selon qui « Racé comme du Almodóvar. Un coup d’éclat et un coup de maître. Une écrivaine démente». Olivia Ruiz détient assurément plusieurs cordes à son arc.


Passionné depuis tout petit par l'écriture et la musique (même la plus obscure) et de nature très curieuse, je m'intéresse à tous les sujets ! J'aime également les nouvelles technologies et le développement web qui ont été une révélation pour moi il y a 10 ans déjà.