Nicolas Sarkozy mis en examen pour « association de malfaiteurs » dans le financement libyen !

123

Décidément, tout va mal pour l’ancien président de la république. En effet, depuis la fin de son mandat présidentiel, il accumule les déboire avec la justice française. Pas un mois ne passe sans que nous entendions parlé de Nicolas Sarkozy et ses problèmes avec la justice. D’ailleurs, le parquet a révélé récemment que l’ancien chef de l’Etat avait été mis en examen pour « association de malfaiteurs » dans le financement libyen.

D’autant plus que dans la sphère privée, ce ne serait pas la joie non plus. Celui qui est marié depuis 2008 avec l’ex reine des podiums, Carla Bruni, rencontrerait des problèmes dans on couple, selon nos confrères d’Ici Paris, qui souligne un couple au bord de l’implosion. En effet, le confinement aurait eu raison de son couple, qui aurait beaucoup de mal à s’entendre.

Lire aussi :  Sophie Davant, opération sous haute tension – Elle brise le silence !

En cette période très tendue, beaucoup de personnes ont tenté de passer le temps comme elles le pouvaient. Quant à d’autres, la cohabitation avec l’autre partenaire restait très difficile. La promiscuité, le manque d’activité, les tensions liées au coronavirus dont on ignore la fin, ont amené les couples à se disputer davantage et ont engendré des tensions plus importantes qu’à l’accoutumée.

Si sur le plan personnel, le père de la petite Giulia issue de sa relation avec Carla Bruni, n’a fait aucune déclaration, cernant sa mise en examen, il a tenu à briser le silence, révélant ainsi sa grand stupéfaction face aux ait qui lui sont reprochés. Celui qui n’aurait jamais renoncé à un nouveau mandat présidentiel, se retrouve encore une fois dans une situation à la fois périlleuse et très délicate.

Lire aussi :  Céline Dion, transformation stupéfiante ! Son secret jeunesse révélé au grand jour ...

« J’ai appris cette nouvelle mise en examen avec la plus grande stupéfaction […]. Mon innocence est à nouveau bafouée par une décision qui ne rapporte pas la moindre preuve d’un quelconque financement illicite », a annoncé l’ancien président de la république, visiblement agacé que la justice s’acharne à nouveau sur lui.

Avant de poursuivre : « Je finirai par prouver ma parfaite innocence. J’y mettrai toute la détermination et l’énergie dont je suis capable. L’injustice ne gagnera pas ». Des confidences qui n’ont pas manqué de faire réagir Me Vincent Brengarth, l’avocat de l’association anti-corruption Sherpa, partie civile dans ce dossier. « Chacun voit bien qu’il s’agit d’une décision sans précédent en cohérence avec les investigations réalisées. La procédure suit son cours », a-t-il déclaré.

Lire aussi :  Muriel Robin avec Anne, Elles sont amoureuses depuis 13 ans !