Nicolas Sarkozy et Carla Bruni : violente altercation !

6052

Depuis quelques mois, Nicolas Sarkozy est de nouveau sur le devant de la scène dans notre pays. En effet, l’ancien président est devenu l’un des confidents d’Emmanuel macron ces derniers mois. 

Mais pourquoi cet ancien président est il revenu dans les petits papiers du nouveau seriez-vous tenté de me demander ? Eh bien, dans les faits, la raison est simple et vous la connaissez. 

En effet, ces derniers mois, notre pays a dû faire face à l’arrivée du nouveau Coronavirus en provenance de la Chine. Ce virus nous a alors pris par surprise et il a fallu réagir rapidement. 

La décision qu’a prise le président de la république a été logique. Il a déclaré le confinement généralisé afin de protéger la population de cette infection, mais aussi désengorger les hôpitaux. 

Mais ce confinement a forcément eu des répercussions sur l’économie du pays qui en a grandement pâti. Pour l’aider à traverser cette crise à venir, le président de la république a donc fait appel à Nicolas Sarkozy. 

Une anecdote qui ressort

Encore une fois, cela est logique quand on sait qu’en 2008, date de la dernière grande crise économique mondiale, c’était Nicolas Sarkozy qui était au pouvoir dans notre pays et qui a donc du la gerer. 

Il apport e donc désormais ses lumières pour aider Emmanuel macron dans sa prise de décision. Mais ce retour dans la lumière des projecteur a aussi fait ressortir une anecdote gênante sur Nicolas Sarkozy. 

Alors qu’il était président, sa femme Carla Bruni a invité l’un de ses proches, Stéphane Bern a passer quelques jours avec elle dans sa résidence du Cap nègre. le problème, c’est que celui-ci avait oublié son maillot de bain. 

Carla Bruni lui aurait alors donné l’un de ceux de Nicolas Sarkozy qui n’aurait pas du tout apprécié cela. En effet, il n’aimait déjà pas vraiment Stéphane Berne et cela l’aurait mis encore plus en colère. 

Previous articleJean Luc Reichmann viré de TF1 ! Il brise le silence …
Next articleBrigitte Macron, dépense sans compter. Les chiffres ahurissants de la Cour des Comptes !