Nicolas Bedos son lien ambiguë avec Pauline – Isabelle Adjani dévastée !

32918

Nicolas Bedos est visée par une rumeur sur sa vie amoureuse. Le cinéaste serait en couple depuis quelques mois avec une brune nommée Pauline.

Les images qui accompagnent la publication rapportant l’intox montrent Nicolas Bedos et la jeune femme échangeant des gestes affectueux à Calvi. Dans le même temps, le célèbre cinéaste est également accusé d’avoir fait pleurer l’actrice Isabelle Adjani, à travers des confidences qu’il a faites lors d’un entretien avec Paris Match.

Il y a quelques jours, Nicolas Bedos est passé par un long entretien qui a été publié dans le dernier numéro du magazine. Il avait lieu en présence d’Isabelle Adjani. Les deux artistes ont évoqués des souvenirs qui ont été plus émotifs que prévu. Isabelle Adjani, la principale concernée par ces annales, n’a pas pu contenir ses émotions et a éclaté en sanglots.

Et c’est Nicolas Bedos qui rappelait ces souvenirs bouleversants pour l’actrice. Le fils de Guy Bedos a mentionné son intérêt profond pour le film de Bruno Nuytten, Camille Claudel, dans lequel Isabelle Adjani a joué le rôle principal. Il lui a donc fait quelques éloges concernant sa performance dans le film. « Je lui dis que j’ai revu ce film la veille, que j’ai été stupéfait par sa maîtrise. Rarement un film français s’est, à mon sens, hissé à ce niveau de grâce esthétique », a affirmé l’ex de Doria Tillier.

Seulement, ces compliments se sont avérés trop touchants pour Isabelle Adjani. «Pendant que j’additionne les louanges, les yeux d’Isabelle s’embuent », a confié Nicolas Bedos. Les propos du cinéaste ont fait remonter chez l’actrice les souvenirs de son histoire d’amour avec le réalisateur du film, Bruno Nuytten. « En larmes, elle me murmure : ‘Vous n’imaginez pas l’émotion, le plaisir et la douleur de vous entendre dire tout le bien que vous pensez de ce film. Cet amour entre Bruno et moi fut une chance pour nous deux, un vortex bienveillant’ », relata Nicolas Bedos.

Isabelle Adjani et Bruno Nuytten ont vécu une belle idylle pendant plusieurs années. De leur relation difficile à oublier, un petit garçon, Barnabé, a vu le jour. Mais comme elle-même l’a dit, avec un air triste : « L’emprise du négatif, les traumas, les deuils viennent parfois saboter l’existence… ». Que les émotions sont contagieuses ! Nicolas Bedos n’a pas lui aussi perdu de temps avant de fondre en larmes.

Le récit d’Isabelle Adjani et Bruno Nuytten lui a rappelé sa belle histoire avec Doria Tillier « Son aiguillon », tel qu’il l’avait appelé lors d’une interview accordée au magazine Gala. « Ses larmes entraînent les miennes. Pour avoir eu la chance de tourner plusieurs films avec une femme que j’adorais, je ne peux que comprendre », a-t-il confié.