Nagui, furax, les confidences épouvantables d’une ex candidate !

Avec l’annonce du déconfinement il y a de cela deux semaines, bon nombre d’émissions ont enfin pu reprendre les tournages de nouveaux épisodes après deux mois quasiment de pause forcée.

En effet, dû à la crise du Coronavirus, le gouvernement a déclaré que le confinement généralisé du pays. Dès lors, il était impossible de continuer les tournages en toute sécurité et ils ont donc été stoppés.

Lire aussi :  Prince William, Kate Middleton, vit un cauchemar, violente attaque Meghan Markle

Pour rattraper ce retard titanesque, il a fallu mettre les bouchées doubles quand la reprise a été annoncée. Ainsi, Nagui a révélé que le premier jour, pas moins de 12 épisodes de N’oubliez pas les paroles avaient été tournés. 

Forcément avec ce genre de rythme de folie, la fatigue s’est installée tout au long de la journée pour l’animateur et l’on s’est vite rendu compte de quelles émissions avaient été tournées en dernier.

Lire aussi :  Cyril Lignac, la véritable raison de la fin de l'émission "Tous en cuisine" !

En effet, à un moment donné, impossible pour Nagui de se rappeler le nom d’une des candidates qu’il a appelé avec plusieurs mauvais prénoms. Pour ne plus se tromper, celui-ci a décidé de l’appeler “Choupinette”.

Mais le malaise à continuer quand cette dernière candidate à préciser à l’animateur qu’elle était une immense fan de Melanie Page, qui n’est autre que la femme de Nagui. Celui-ci a d’abord laissé un blanc.

Lire aussi :  Line Renaud, dévastée par un terrible virus. Elle sombre !

Puis, visiblement gêné, il n’a pas vraiment su comment répondre à la candidate et a seulement dit qu’il préférait éviter de parler de genre de sujet lors de son émission, ce qui a fatalement cassé l’ambiance. 


Passionné depuis tout petit par l'écriture et la musique (même la plus obscure) et de nature très curieuse, je m'intéresse à tous les sujets ! J'aime également les nouvelles technologies et le développement web qui ont été une révélation pour moi il y a 10 ans déjà.