Mylène Demongeot, condamné par un médecin !

1531

Le magazine people France Dimanche a consacré un dossier sur Mylène Demongeot et livre des nouvelles très préoccupantes à son sujet. La célèbre actrice qui vient de célébrer ses 85 ans serait atteinte d’une terrible maladie et le diagnostic des médecins est sans appel. Selon certains de ses proches, ses jours seraient comptés … Une situation que vivrait très mal la principale intéressée.

Décidément la loi des mauvaises séries, continue pour la célébrité. En effet, Mylène Demongeot a d’abord été confrontée à un premier cancer, puis quelques mois plus tard, c’est un second cancer du péritoine cette fois qui a pointé le bout de son nez. Enfin elle a contacté le covid 19, qui a fait des ravages sur son passage depuis son apparition, il y a quelques mois.

Lire aussi :  Brigitte Bardot, dévasté, au coeur d'une arnaque – elle craque en public !

Suite à son âge avancé et ses antécédents médicaux, les médecins étaient très pessimistes à son sujet. D’ailleurs, certains l’avaient déjà condamné et lui avaient clairement fait comprendre qu’elle n’allait pas s’en sortir. Mais un docteur a voulu tenté une solution de la dernière chance, qui a été la seul traitement qui a réussi à lui sauver la vie.

En effet, il a eu un cocktails de médicaments, préconisés par le controversé professeur Didier Raoult, constitués d’hydroxychloriquine et d’antibiotiques. Celle qui tournait un film avec le célèbre humoriste Kev Adams, a vraiment cru que sa dernière heure était arrivée. En effet, c’est lors du tournage du film, qu’elle avait été contaminée par le covid 19.

« Huit des acteurs principaux, de plus de 80 ans avaient dû rentrer chez eux pendant trois mois », a confié Kev Adams lors d’une interview accordée à Télé Star. Avant d’ajouter :  » Le médecin de l’hôpital nous a carrément appelés pour nous dire : ‘il faut réécrire votre film’, parce qu’elle ne va pas s’en sortir’. « 

Lire aussi :  On sait combien coûte Brigitte Macron aux français !

Fort heureusement, il y a eu plus de peur que de mal. A la suite de trente jours d’hospitalisation, Mylène Demongeot a fini par rejoindre le tournage et a terminé avec Kev Adams le tournage du film  » Mais de retraite », réalisé par Thomas Gilou. Elle y donne la réplique à Gérard Depardieu, Kev Adams, Daniel Prévost et Marthe Villalonga.