Michel Sardou, son fils « pète les plombs » et attaque Emmanuel Macron !

50843

La crise sanitaire liée au coronavirus, a fait son apparition en Chine, en novembre dernier et s’est propagée sur la toile come une traînée de poudres, faisant sur son passage des ravages. Malheureusement, cette épidémie a engendré une crise économique sans précédent. De nombreux secteurs ont été durement frappé par le covid 19 et ont été contraints de mettre la clé sous la porte.

Pour limiter la propagation du virus, de nombreux pays ont dû mettre en place un confinement strict. En France, le premier confinement prononcé en mars dernier a duré 55 jours. Malgré des mesures très strict, cette pandémie a été très meurtrière. On dénombre plus de 1 300 000 personnes décédées du covid 19 dans le monde, dont 39 000 rien qu’en France.

Dans ce contexte très tendu, une multitude de compétitions sportives et concerts ont été annulés pour des raisons de sécurité. Le monde de la télévision tourne également au ralenti et réfléchi à lancer des émissions sans le public pour éviter les risques de contamination. Une situation qui aurait engendré de nombreux problèmes sous jacents.

Certains artistes n’ont pas hésité à prendre leur plume pour souligner une situation qui ne peut plus durer. En effet, le fils de Michel Sardou, a lancé un appel au secours. Il a d’ailleurs, qu’il était touché de plein fouet par cette épidémie. N’ayant pas le statut d' »intermittents du spectacle », il ne pourrait bénéficier d’aucune aide financière.

« Et sinon pour les artistes (qui ne sont pas intermittents comme moi), on fait comment ? Sans tournage, sans théâtre, sans festival, sans aide et avec toujours les mêmes charges à payer », a-t-il annoncé sur les réseaux sociaux. Avant d’ajouter : « Celui qui me dit demande de l’argent à ton père, je lui donne une claque virtuelle ».

Son illustre père, Michel Sardou serait très inquiet pour lui. « Le pauvre, il en bave. Il gagne très peu, il continue, il fait des lectures … », a confié le monstre sacré de la chanson française. Toutefois, depuis quelques semaines, le gouvernement a mis en place un nouveau dispositif pour ce secteur.

« Ce dispositif spécifique pour accompagner, le secteur des arts, de la culture, du confinement prolongé, permettra de bénéficier d’une sécurité complémentaire », avait annoncé Franck Riester, l’ex ministre de la culture, en avril dernier.