Michel Sardou, son état a empiré. Une vérité effroyable …

16974
Michel Sardou

Le monstre sacré de a chanson française, Michel Sardou a eu une année 2020 riche en émotions. En effet, il a dû faire face à des épreuves en cascade qui ont eu de terribles conséquences sur son moral. Tout a commencé avec la disparition d’un très grand ami, qui a littéralement anéanti le chanteur. Il s’agit de Régis Talar, qui est décédé à 82 ans, après avoir lutté avec beaucoup de détermination contre un cancer.

“Ma carrière a commencé en 1970 avec Régis Talar », a annoncé le célèbre monument de la chanson française durant une interview accordée au journal Le Parisien. « Je ne voulais pas de cette chanson, elle ne correspondait pas à mes goûts, mais mes producteurs de l’époque, Jacques Revaux et Régis Talar, ont insisté. Ça a été un triomphe », a annoncé le chanteur émérite.

De plus, Michel Sardou a été contraint de faire un break dans sa carrière professionnelle, après ses spectacles à la Seine Musicale de Boulogne-Billancourt en 2018. Aujourd’hui âgé de 72 ans, il a validé l’adaptation de ses plus grands albums en comédie médicale. Hors de la scène musicale, le célèbre chanteur s’est investit dans une autre passion : le théâtre.

Hélas, juste avant le confinement, la santé du père de famille s’est dégradée à une vitesse fulgurante. En effet, Michel Sardou a été transporté aux urgences en raison d’un épuisement intense. Ainsi toutes ses représentations au théâtre, ont dé’abord ete reportées puis annulées, a rapporté le magazine people Ici Paris.

Récemment, c’est un autre calvaire auquel a été confronté l’artiste. Une lettre raciste a circulé sur les réseaux sociaux et a été signée en son nom, créant une vive polémique. D’ailleurs, pour éteindre le feu, Michel Sardou a brisé le silence et a confirmé qu’en aucun cas, il n’était l’auteur de ce courrier monstrueux, qui s’est propagé sur la toile comme une traînée de poudres.

«Je n’ai jamais écrit cette lettre. Cela fait des années qu’elle traîne sur les réseaux sociaux. J’ai porté plainte il y a plusieurs années pour usurpation d’identité. Je suis tout sauf ce qu’ils disent ! Je n’ai jamais été raciste de ma vie, ni islamophobe ! C’est pire qu’une insulte ou une gifle », a confié le chanteur, récemment, auprès de nos confrères de l’AFP.