Michel Sardou, la fin est proche – Confidences explosives !

61289

La rumeur veut que Michel Sardou soit gravement atteint et sur la fin de ses jours.

Le chanteur qui s’est retiré en Normandie dans sa magnifique demeure n’en aurait plus pour longtemps à vivre si on s’en tient à la publication de France Matin du 7 juillet 2020, selon laquelle « ses jours seraient comptés ». Mais en fait, le tabloïd ramène aux souvenirs les paroles d’une des chansons de Michel Sardou, Qui m’aime me tue. Un air qui évoque la fin de vie.

Dans cette chanson, l’artiste parle d’« un homme qui veut avoir le choix. Un homme qui est foutu, qui sait qu’il est foutu, qu’il ne reviendra pas ». Mais ce n’est pas le cas de Michel Sardou qui a été retenu quelques jours à l’hôpital au début de cette année pour des examens suite à une fatigue prolongée soutenue par une grippe. Depuis, le chanteur se repose chez lui.

Il a même annoncé son retour sur scène au printemps prochain, confirmant qu’il allait déjà bien. Michel Sardou avait en effet, pour raison de santé, dû annuler les dernières représentations de la pièce de Sacha Guitry, N’écoutez pas Mesdames, qui se déroulaient au théâtre La Michodière. Ses fans pourront donc bientôt l’y retrouver.

«Le grand grand regret que j’ai, c’est que je chantais quand ma mère est morte, ce qui fait que je n’ai pas pu être là au dernier moment », confessait-il il y’a quelques années sur Fréquence Star. Sa mère, décédée le 2 avril 1998 à Paris des suites d’un arrêt cardiaque, aurait eu quelque chose à lui mais qu’il ne saura jamais.

«Il ne va pas aller veiller sa maman sur son lit de mort. Il ne va pas interrompre la tournée, il va continuer ses dates, ses concerts, il va assurer jusqu’au bout », commentait le journaliste musical Christophe Daniel dans le documentaire intitulé Michel Sardou, l’indomptable, diffusé le 17 juin 2019 sur W9. « C’est le plus gros chagrin » de sa vie qui était ainsi rappelé.

Mais le documentaire rappelait aussi ce jour où le chanteur a fâché Johnny et Laeticia Hallyday, après s’en être pris à Jade, leur fille. Et le taulier avait, suite à cette toquade, pris ses distances avec son vieil ami. « Il est prêt à tout pour un bon mot, et parfois les bons mots ne sont pas drôles et on se vexe », commentait le fils de Michel Sardou.