Michel Sardou, aux urgences. Les médecins ne sont pas rassurants !

Le chanteur émérite, Michel Sardou a été confronté, il y a quelques jours, au décès d’un très grand ami, qui lui a permis de faire ses premier pas sur le grand écran. Cette disparition a dévasté le monstre sacré du cinéma. En effet, Régis Talar, est décédé à 82 ans, à la suite d’un long combat contre un cancer. De nombreuses célébrités lui ont rendu un vibrant hommage sur les réseaux sociaux.

Un deuil douloureux

“Ma carrière a commencé en 1970 avec Régis Talar », a indiqué Michel Sardou lors d’une interview accordée au Parisien. « Je ne voulais pas de cette chanson, elle ne correspondait pas à mes goûts, mais mes producteurs de l’époque, Jacques Revaux et Régis Talar, ont insisté. Ça a été un triomphe », a-t-il confié avec beaucoup d’émotions.

Par ailleurs, le chanteur émérite a décidé de tiré sa réverence concernant sa carrière musicale, après avoir réalisé un dernier spectacle à la Seine Musicale de Boulogne-Billancourt, en 2018. Âgé de 72 ans, il a accepté la proposition qui adapte ses plus grands succès musicaux à travers une nouvelle comédie médicale. Depuis, il s’est consacré à une passion : le théâtre.

Voir cette publication sur Instagram

👋

Une publication partagée par Michel Sardou (@michel__sardou) le

Malheureusement, la santé de la chanteuse s’est particulièrement dégradée ces derniers temps. En effet, la star a été conduite à l’hôpital, en raison d’une très grande fatigue. Par conséquent, Michel Sardou a été obligé de mettre fin à ses multiples représentations de la pièce de théâtre « N’écoutez pas mesdames », comme le rapporte la publication Ici Paris.

Lire aussi :  Cyril Hanouna, règle ses comptes avec une star qui l'a insulté de « beauf » !

Un cas préoccupant

Selon le magazine people, Michel Sardou a été « hospitalisé dans un établissement parisien ». Aujourd’hui, sa santé ne lui permet d’être face à son public. Les docteurs estiment qu’il est tant qu’il se repose enfin. Beaucoup de stress ne fera qu’accentuer son épuisement. D’autant plus que ce repos strict, est tombé avec la période de confinement imposée suite à la crise sanitaire.

Voir cette publication sur Instagram

😊

Une publication partagée par Michel Sardou (@michel__sardou) le

Le chanteur n’a pas mâché ses mots lors d’un entretien avec le journal le ‘Point’, concernant la politique d’Emmanuel Macron. Il le décrit d’ailleurs comme étant une personne « non charismatique. C’est un très mauvais acteur, il est froid, il est plat, c’est une tanche. ». Il ne comprend pas la plupart de ses décisions.

Lire aussi :  Camilla Parker-Bowles, maladie mortelle, ses maris l’ont tous attrapé

Le chanteur émérite approuve plutôt la politique de l’ancien président de la république, Nicolas Sarkozy pour qui il a voté en 2007. Toutefois, en 2012, il vote blanc et semble ne plus suivre la figure de droite. Quant au candidat socialiste, François Hollande, il ne l’apprécie pas du tout …

Voir cette publication sur Instagram

🤙

Une publication partagée par Michel Sardou (@michel__sardou) le

Un avenir incertain

« Si j’avais vingt-cinq ans, je quitterais la France (…) Les gens s’imaginent que les petits vont grandir et que les gros vont maigrir, mais en fait c’est les gros qui maigrissent, et les petits qui maigrissent encore plus », avait-il annoncé auparavant.

Lire aussi :  Laeticia Hallyday, "infidèle", gros clash avec Pascal Balland !

Récemment, le fils de Michel Sardou, Davy Sardou, a lancé sur instagram un appel de détresse. Etant donné qu’il n’a pas le statut d’intermittent du spectacle, il n’a pu bénéficier d’aucune aide financière de la part de l’Etat, suite à la crise sanitaire, liée à l’épidémie du coronavirus.

Voir cette publication sur Instagram

🙏

Une publication partagée par Michel Sardou (@michel__sardou) le

« Et sinon pour les artistes (qui ne sont pas intermittents comme moi), on fait comment ? Sans tournage, sans théâtre, sans festival, sans aide et avec toujours les mêmes charges à payer », a-t-il écrit sur les réseaux sociaux. Sa fierté l’a empêché de demander de l’aide à son père, Michel Sardou. « Celui qui me dit demande de l’argent à ton père, je lui donne une claque virtuelle », a-t-il annoncé.