Michel Sardo, son pacte avec la mort, il l’a conclu !

211

Le septuagénaire ne semble pas plus que cela inquiet. Pour lui, il n’y aurait qu’un pas à faire. Et il l’a déjà franchi.

L’année dernière, Michel Sardou a fait ses adieux à la scène musicale. Depuis, il s’est reconverti pleinement dans le théâtre. On l’a retrouvé notamment dans Représailles, la pièce d’Eric Assous dans laquelle il jouait avec Marie-Anne Chazel ; et actuellement N’écoutez pas, Mesdames !, une comédie de Sacha Guitry présentée depuis le mois de septembre à Paris, au théâtre de la Michodière.  

Mais le chanteur controversé, souvent mal compris, affecté ces dernières années par divers soucis de santé, notamment le problème de voix  qui l’avait contraint en 2018 à un « repos vocal forcé », différant ainsi deux dates programmées de concerts, se rend compte que « le physique ne suit pas toujours ». « Je vois le temps passer à travers mes rôles », affirmait-il récemment sur RTL.

Après son opération du pied et des tendons, Michel Sardou affirmait, selon le site Gossip, avoir vécu une expérience douloureuse : « J’ai passé trois mois dans le plâtre dans une certaine position, puis dans une autre. Après, j’ai été dans une chaise roulante et j’ai marché avec un déambulateur ». L’artiste a dit s’être rendu compte de ce que c’est quand « un mec perd ses facultés ».

Aussi, pour Michel, au moment venu, s’il y a un choix à faire, «  il faut que l’homme choisisse, ce n’est pas aux médecins de le faire ». Pour sa part, « je remplis un papier où je marque : ‘‘Débranchez-moi’’ », signifie le chanteur au personnel médical chaque fois qu’il entre dans un hôpital, dit-il. Car « quand on entre à l’hôpital, on remplit un papier, ça m’est arrivé plusieurs fois, ce n’est pas grave, mais quand même, il peut se passer quelque chose », explique-t-il.

Son pacte avec la mort est conclu. Selon le site Gossip, le comédien aurait même prévenu son épouse : « Je préfère qu’elle m’emmène en Suisse pour mettre fin à ma vie que de vivre comme un légume. Je ne veux pas vivre sans projet ». Comme un écho à l’un de ses titres, Qui m’aime me tue?

On n’y est pas encore. Pour l’heure, Michel Sardou est sur scène avec N’écoutez pas, Mesdames !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here