Michel Fourniret, intégré en réanimation. Son état est préoccupant !

1419

Pendant de longues décennies, personne n’a imaginé la face cachée de Michel Fourniret, qui vivait non loin de Sedan. En effet, celui qui avait l’air d’avoir la tête sur les épaules et sympathique, cachait en lui un lourd secret. Passionné de littérature et d’échec, il avait un grand cercle d’amis. Michel Fourniret a été officié de l’armée de l’air, puis il a décidé de se convertir en fraiseur et menuisier. 

C’est en 1966, que tout bascule dans la vie de ce menuisier à la vie bien rangée. Cette année là, il est accusé puis condamné pour plusieurs faits de voyeurisme et de violences. Ensuite, en 1984, il fait l’objet d’accusation d’agressions se-xuelles et de viols. C’est en prison, qu’il fait la rencontre de la femme de sa vie, qu’il lui écrivait régulièrement des lettres. Au moment de sortir, les tourtereaux décident de s’installer ensemble.

Mais plusieurs mois plus tard, il comment un meurtre suivi d’un viol, le tout assisté par sa femme ! Ils continueront ainsi pendant plusieurs années avant de se faire attraper en 2003 près de Namur en Belgique. En effet, dans le cadre de l’affaire de la disparition et de l’assassinat de la jeune Estelle Mouzin, la femme de ce dernier a avoué que Michel Fourniret détenait ses victimes dans l’ancienne maison de sa sœur. 

Les policiers ont analysé les moindres recoins de cette maison et ont relevé les test ADN. La conclusion de ses test est stupéfiante. En effet, Estelle Mouzin était bien détenue dans cette maison de l’horreur. En effet, c’est un matelas qui a attiré les enquêteurs et qui a été passé au peigne fin. D’ailleurs, les enquêteurs retrouveront une dizaine d’ADN différents.

Par ailleurs, Michel Fourniret a été retrouvé allongé dans le sol de sa cellule, à la suite d’un malaise. Il est actuellement hospitalisé en réanimation à l’hôpital Henri-Mondor de Créteil. Il souffrirait de problèmes cardiaques, a rapporté une source de la police. Il a été pris en charge par le Samu et les pompiers puis transporté au CHU Henri-Mondor où il est actuellement hospitalisé », a annoncé la porte-parole du ministère.

 Sabine Khéris, la juge d’instruction chargée de l’enquête sur la séquestration et la mort d’Estelle Mouzin, est récemment revenu sur les problèmes de santé de Michel Fourniret. « Il est diminué », a-t-elle indiqué. Celui qui est désormais âgé de 78 ans, souffrirait également de problèmes de mémoire.