Michel Drucker, terrible gangrène, une rééducation très douloureuse. Il n’en peut plus !

17268

Opéré en septembre dernier en raison de problèmes cardiaques, puis une nouvelle fois quelques semaines plus tard suite à des complications, l’animateur a donné de ses nouvelles sur RTL.

Michel Drucker «refait surface peu à peu » et prévoit de reprendre l’antenne «en début d’année » 2021. Hospitalisé au mois de septembre, l’animateur a subi un triple pontage. Le but était de lui éviter un infarctus. Mais, selon le magazine Closer, il aurait développé une gangrène gazeuse qui lui a valu une seconde intervention chirurgicale. Cette infection serait « une microbienne essentiellement provoquée par une bactérie anaérobie, le Clostridium perfringens ».

Si l’époux de Dany Saval ne risque plus rien désormais, il doit tout de même suivre une rééducation contraignante. « Je reviens de loin, 8 heures sur la table d’opération ! Hospitalisé depuis 3 mois, je suis maintenant en rééducation, je refais surface peu à peu, je tiens bon», a expliqué Michel Drucker sur RTL dans l’émission de Yves Calvi Laissez-vous tenter.

« J’ai un cœur tout neuf, mais maintenant il faut le roder», a ajouté l’animateur de 78 ans. «Ca fait 55 ans maintenant que je tourne à une cadence élevée, et subitement, dès le 30 août, je me suis retrouvé hospitalisé. Je suis resté longtemps alité, avec ce que ça veut dire en perte de poids », a poursuivi Michel Drucker que sa productrice, Françoise Coquet, assure « très courageux ».

L’époux de Dany Saval a également fait savoir qu’il est possible qu’il fasse son retour à l’écran «en début d’année » 2021. « La direction de France Télévisions m’a demandé de prendre mon temps, et de revenir quand j’aurai retrouvé tous mes moyens », a-t-il révélé, précisant que son retour pourrait davantage se faire au mois de février ou mars.

Durant cette période à l’hôpital, l’animateur de Vivement Dimanche affirme avoir «beaucoup appris ». «J’ai appris la solitude, la patience, la souffrance, j’ai appris à prendre mon temps. On voit sa vie passer», explique celui qui officie à la télé depuis plus de 50 ans, assurant toutefois avoir «gardé le moral» pendant cette épreuve.

« Je suis aux carottes râpées, aux endives […], je bois de l’eau, je n’ai pas fumé. Et ça tombe sur moi… C’est finalement Depardieu qui a raison », plaisante Michel Drucker. « C’est un battant et la télé lui manque. Il mourra sur scène », affirmait fin octobre Françoise Coquet, la productrice de Vivement Dimanche qui annonçait alors le retour de l’animateur avant «février 2021».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here