Michel Drucker «anéanti» par une séparation – une tragédie familiale qui prend forme …

6649

Michel Drucker ferait face à une séparation. Une épreuve pour les siens.

Mais ce n’est qu’indirectement que l’animateur de Vivement Dimanche sur France 2 serait affecté, car tout semble pour le mieux avec Dany Saval, son épouse depuis plus de quarante ans, même si l’animateur s’est, ces derniers temps, rapproché d’une autre femme.

Celle-ci ne mettrait pas en danger son couple puisqu’il s’agit de Tina, une dame de 90 ans dont Michel Drucker a fait la connaissance au début de la crise sanitaire. Une fan de son émission dont il n’a pas hésité à réaliser l’un des vœux. Un appel téléphonique le jour de son anniversaire qui a du sembler pour Tina le plus beau des cadeaux. Et cette pensionnaire d’Ephad espère bientôt pouvoir voir l’animateur puisqu’un rendez-vous est prévu dès que la situation sanitaire le permettra.

La séparation qui affecte Michel Drucker est en fait celle qui touche sa nièce, Marie Drucker, avec le père de son fils, Mathias V. Et c’est le magazine Ici Paris qui dévoilait dans l’une de ses parutions début juillet 2020 la rupture du couple. Et le responsable de cette implosion ne serait rien d’autre que le confinement.

Une situation qui attristerait profondément l’animateur de France 2 qui se sent responsable de sa nièce, la fille de son frère Jean, aujourd’hui disparu. «Il aurait été encore plus fier de savoir que son petit-fils portait le même prénom que lui», avait confié Michel Drucker lorsque Marie avait eu son fils. «La mort de Jean a été le drame de ma vie. C’était mon idole. Il n’y a pas un jour où je ne pense pas à lui. Le métier à perdu un grand professionnel et un vrai gentleman », affirmait-il.

Voir cette publication sur Instagram

#michelsardou #sardou #micheldrucker #drucker

Une publication partagée par Sardou (@fan.sardou) le

L’animateur de 77 ans dont on se demandait s’il va rester sur France 2 ou sera remercier connait désormais son sort quant sa présence sur la chaîne publique. Stéphane Sitbon-Gomez, le numéro 2 de la télévision publique, a annoncé ce lundi 7 septembre dans Le Parisien que l’animateur maintient sa position à l’antenne.

« Michel fait partie de l’ADN de la télévision publique (…) C’est rare dans le monde un animateur qui a plus de cinquante ans de télévision et ce lien avec le public, nous tenons à le préserver », a affirmé le nouveau promu, anciennement directeur de cabinet de Delphine Ernotte, reconduite à la tête de l’organisme public. « Il est avec nous et il va rester », a-t-il dit