in

Mère en deuil partage la vérité sur sa petite fille retrouvée morte chez la babysitter

Sierra Greenlee a passé les six derniers mois dans un cauchemar sans fin.

En fait, on pourrait dire qu’elle vit toujours le pire cauchemar de sa vie.

En mars, sa fille Arya, âgée de trois ans, est décédée subitement et de façon totalement inattendue.

Ce n’est que le 17 septembre que Sierra Greenlee s’est sentie prête à partager cette histoire tragique avec le reste du monde. Elle l’a fait dans l’espoir de sauver la vie d’autres enfants.

Sierra s’est tournée vers Facebook pour documenter la terrible tragédie qui l’a frappée, elle et sa famille :

« J’ai évité ce message pendant un certain temps, il est long, mais je vous promets qu’il est important. J’aimerais partager avec vous la pire nuit de ma vie, » écrit-elle.

Facebook / Sierra Greenlee

« Non pas parce que je veux votre pitié, mais parce que je voudrais vous informer sur un sujet très important et auquel personne ne pense vraiment. »

Tout a commencé quand la mère avait fini de travailler et qu’elle est allée chercher sa fille chez la baby-sitter. Comme la mère travaillait par quarts, c’était les petites heures du matin quand elle est arrivée, et Arya semblait dormir pendant que la baby-sitter l’emmenait à la voiture.

Elle a hurlé au visage de la baby-sitter

Sierra a d’abord plaisanté en demandant si Arya respirait, mais elle a instantanément paniqué lorsqu’elle a posé sa main sur la poitrine d’Arya et n’a senti aucun mouvement.

Elle s’est précipitée à l’intérieur de la maison pour commencer la RCR. En même temps qu’elle appelait une ambulance, c’était tout ce qu’elle pouvait faire pour continuer à essayer de ranimer sa petite fille. Comme elle l’explique, ce sont des minutes qu’elle n’oubliera jamais.

« Dans ma tête, je savais que je devais rester calme, mais je ne pouvais pas, je criais après ma baby-sitter et j’essayais de penser à faire des compressions thoraciques, à respirer et à paniquer pendant tout ce temps, » poursuit-elle.

L’heure suivante a été une descente aux enfers pour cette maman.

Facebook / Sierra Greenlee

« Pendant l’heure suivante, pendant qu’ils essayaient désespérément de me ramener mon bébé, j’ai appelé mes parents et son père, j’ai fait les cent pas, j’ai pleuré, j’ai prié. Parfois, je me sentais comme une étrangère en regardant cet horrible événement se dérouler, » dit-elle.

« J’avais toujours fait ces cauchemars, mais ce n’était pas censé arriver, pas à moi. C’était les moments les plus surréalistes de ma vie. »

Finalement, Arya a été transportée d’urgence à l’hôpital dans une ambulance, que Sierra suivait dans sa propre voiture. C’est là qu’elle a reçu la nouvelle qu’aucune mère ne devrait jamais entendre.

« Nous avons fait tout ce que nous pouvions, » lui ont-ils dit, « mais malheureusement nous n’avons pas pu la ranimer et elle n’a pas survécu. »

Passe facilement inaperçu

Sierra est allée voir le corps sans vie de sa fille. Arya avait l’air si petite sur le grand lit d’hôpital, et sa mère ne pouvait rien faire d’autre que se blottir contre elle pendant que la chaleur de son corps s’en allait.

À ce moment-là, on ne savait toujours pas ce qui avait tué l’enfant de trois ans, et les médecins et Sierra n’avaient pas encore pu se prononcer sur la question. Que s’était-il passé ?

Facebook / Sierra Greenlee

Puis, après avoir fait des tests, les médecins ont finalement découvert la cause improbable du décès : Arya avait vécu avec un diabète de Type 1 non diagnostiqué.

Dans sa publication, Sierra explique que détecter le diabète chez les jeunes enfants peut être très difficile. Il arrive souvent que ni les parents ni les médecins ne détectent les symptômes à temps.

Les signes classiques qu’un enfant souffre de diabète de Type 1 sont la fatigue, la soif excessive, le besoin d’uriner plus fréquemment que d’habitude et la perte de poids.

Évidemment, ce n’est pas toujours facile de repérer ces signes pour ce qu’ils sont. Dans le cas d’Arya, ses parents n’avaient aucune raison de suspecter que quelque n’allait pas avec leur petite fille.

Facebook / Sierra Greenlee

Maintenant, Sierra veut avertir les autres concernant les conséquences du diabète de Type 1 non détecté. Elle s’adresse á tous les parents.

« Alors, je vous supplie de demander au docteur de votre enfant de faire le test, » écrit-elle.

« Je vous supplie de prendre conscience des signes et des symptômes du Diabète chez l’enfant. »

Les autres symptômes du diabète de Type 1 incluent :

• Les maux de tête
• La constipation
• Des démangeaisons dans la bouche ou sur l’abdomen
• Des douleurs abdominales
• Des vomissements

Quand il est diagnostiqué, le diabète de Type 1 peut être géré de manière efficace avec des injections d’insuline. Contactez un hôpital ou un médecin si vous pensez que votre enfant pourrait avoir le diabète.

Sierra Greenlee

Je vous demande de partager cette publication avec tous vos amis et votre famille. Aucun parent ne devrait apprendre la mort de leur petit garçon ou leur petite fille.

Malheureusement, la vie d’Arya n’a pas pu être sauvée, mais cela ne veut pas dire que sa mort aura été vaine.

En partageant ce message, nous pourrions éventuellement sauver plus de vies en enseignant aux parents á reconnaitre les symptômes du diabète de Type 1.

Cliquez sur J’aime et Partager pour aider !

Les 20 secrets déroutants de Goldman, la personnalité préférée des français

Maman hospitalisée avec d’énormes bleus: les médecins réalisent vite ce qu’elle a fait à son bébé