Meghan Markle, prince Harry, contre toute attente, ils divorcent !

12885

Depuis que le duc et la duchesse de Sussex ont fait le choix de quitter le sol britannique pour poser leur valise à l’étranger, les rapports avec le palais royal seraient devenus électriques. En effet, mi-janvier, Le prince Harry annonçait à travers un communiqué, sa décision de renoncer à ses obligations protocolaires et son souhait de s’exiler au Canada avec son épouse Meghan Markle et leur fils Archie.

Cette annonce unique dans l’histoire de la monarchie britannique a eu l’effet d’une bombe sur le palais royal. Le « divorce » avec la famille royale a eu lieu le 31 mars dernier. Mais il y a eu un nouveau changement de programme chez les Sussex et pas des moindres ….

Les heureux parents du petit Archie ont à nouveau déménagé, cette fois à Los Angeles comme il le désirait depuis déjà un moment. « Ce déménagement était prévu depuis un certain temps. Les frontières fermaient et les vols entre les deux pays s’arrêtaient suite à la propagation du coronavirus. Ils devaient en sortir », ont rapporté nos confrères de Voici. Le couple est arrivé aux USA en jet privé.

Cette nouvelle vie permettra à Meghan Markle de se rapprocher de sa mère, comme elle le souhaitait depuis le départ… « Agent, attaché de presse, et managers sont tous implantés aussi. Et puis elle a déjà plein de projets en cours, comme un livre sur son enfance », a indiqué un proche. Toutefois, le palais royal est persuadé qu’elle prépare un mauvais coup. Les membres du palais royal estiment que d’ici quelques mois, l’actrice américaine risque de demander le divorce.

D’ailleurs, nos confrères de « Woman’s Day » ont consacré un dossier sur la mère du petit Archie, qui fêtera son premier anniversaire au mois de Mai et livrent des nouvelles préoccupantes. Selon la publication, la jolie brune aurait réussi son coup. Elle s’apprêterait à engager le meilleur avocat de Californie pour demander le divorce …

Par ailleurs, leur arrivée aux USA a engendré un tweet de Donald Trump, « Je suis un grand ami et un grand admirateur de la reine et du Royaume-Uni » , a déclaré Donald Trump Avant d’ajouter : « Les Etats-Unis ne paieront pas pour leur protection. Ils doivent payer ! ». Le couple est donc contraint de payer avec ses fonds propres ses agents de sécurité, puisque ni la reine ni le président des Etats Unis n’ont souhaité prendre en charge les frais.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here