Meghan Markle, les documents judiciaires explosifs révélés au grand jour !

1459

De nombreux détails sur la bataille judiciaire entre la duchesse de Sussex contre certains tabloïds ont été révélés au grand jour, très récemment. Certains de ses amis ont accordé une interview et ont fait des confidences sur son père auprès du magazine PEOPLE.

Une sécurité menacée

Ces derniers ont également annoncé que Meghan Markle s’est sentie « non protégée » par « l’institution ». « de la famille royale pendant sa première grossesse. C’est la raison pour laquelle, il y a quelques mois, les heureux parents du petit Archie décident de tout plaquer pour aller vivre sur le sol américain.

La duchesse Meghan poursuit en justice Associated Newspapers Limited pour un article de Mail On Sunday  qui contenait des parties d’une note manuscrite qu’elle avait écrite à son père Thomas Markle en août 2018. 

Dans la note divulguée, Meghan a écrit que son père lui avait  brisé le cœur « en un million de morceaux » en l’humiliant face à la famille royale britannique durant son mariage avec le prince Harry. Elle a toujours eu des rapports conflictuels avec son père, qui selon elle, « n’a jamais été là pour elle ».

Des documents compromettants

Mais désormais, dans les documents officiels du tribunal, les cinq amis qui ont défendu la duchesse de Sussex contre son père dans un article de  PEOPLE  ont été amenés à comparaître. D’après la publication, les amis étaient appelés « le cercle intime de Meghan – un ami de longue date, un ancienne star, un ami de Los Angeles, un ancien collègue et un confident proche ».

La duchesse de Sussex a également démenti avoir déclaré se sentir « victime » de son père et affirme qu’elle lui avait dit qu’elle n’avait « qu’un seul père ». Dans les documents judiciaires, Meghan dit qu’elle a écrit à Thomas car elle estimait qu’il « s’était toujours laissé manipuler par les tabloïds alors qu’elle essayait de le persuader de ne pas leur parler pour son propre bien ».

Une duchesse au bord de la dépression

Meghan a en outre affirmé dans les documents qu’elle avait subi « une détresse émotionnelle énorme et des dommages sur sa santé mentale » après tant d’attention médiatique et que ses amis se sentaient « réduits au silence » par Kensington Palace et incapables de la défendre.

« Comme ses amis ne l’avaient jamais vue dans cet état auparavant, ils étaient à juste titre préoccupés par son bien-être, d’autant plus qu’elle était enceinte, non protégée par l’institution et interdite de se défendre », annoncent les documents.

Pour couronner le tout, Meghan a également affirmé que son mariage royal avec le prince Harry en 2018 avait rapporté 1 milliard de livres sterling en espèces pour le tourisme, ce qui  « dépassait de loin » les contributions pour assurer leur sécurité.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here