Meghan Markle, le prince Harry : La reine ordonne leur divorce !

1084

La reine Elizabeth II craindrait que Meghan Markle brise le cœur de son petit-fils. Elle aurait demandé à ce dernier de la quitter.

Selon une source proche du palais, la reine Elizabeth II est convaincue que la duchesse de Sussex use du statut de membre de la famille royale du prince Harry pour s’imposer à Hollywood. Et selon ce proche, Meghan Markle ne pourra atteindre le but qu’elle vise. Selon une autre source, la reine Elizabeth aurait « supplié » son petit-fils Harry, avant son départ d’Angleterre, de demander le divorce pour le salut de la famille royale.

« Elle a dit à Harry que se séparer de sa femme américaine était le seul moyen de sauver la famille royale  – et lui-même. Meghan a arraché son mari de sa famille et cela est impardonnable dans l’esprit d’Elizabeth. Mais la goutte de trop a été le fait que Meghan refuse d’amener bébé Archie à Londres pour leurs derniers jours en tant que membres de la famille royale », aurait expliqué une source du National Enquirer, selon le site New Idea.

D’après la publication, cette question avait vivement attristé la reine et son mari, le prince Philip, qui souhaitaient revoir Archie avec qui ils n’avaient jusque là, depuis sa naissance, pas passé énormément de temps. La souveraine vivrait mal la situation que traverse sa famille et estime que la véritable responsable de tout ce désastre est Meghan Markle.

Pour Elizabeth II, le mariage d’Harry et Meghan Markle ne saurait tenir dans la durée. Sa crainte serait surtout que son petit-fils ait le cœur brisé et se reproche son aveuglement tout ce temps. Meghan Markle  de son côté aurait confié à certains de ses proches avoir la «confirmation » qu’avec son époux, ils avaient fait le bon choix.

Celui notamment de s’éloigner du  cadre de la famille royale pour s’établir aux États-Unis, précisément en Californie d’où l’ancienne actrice est native. On se souvient que c’est début janvier, à leur retour de Vancouver où ils avaient passé les fêtes de fin d’année, que le couple avait annoncé son désir d’émancipation de la famille royale.

C’est sur les réseaux sociaux qu’il faisait alors cette annonce, prenant de court la communication du palais, comme dans la volonté de les planter au pied du mur. Une situation qui a exacerbé les tensions entre les Sussex et les autres membres de la famille royale, et plus particulièrement entre les deux fils du prince Charles. L’aîné ayant du mal à comprendre la voie empruntée par son petit frère.