Meghan Markle, le drame, elle vient de faire une fausse couche…

Depuis que le prince Harry et son épouse Meghan Markle ont fait le choix de quitter le sol britannique pour poser leur valise à l’étranger, les rapports avec le palais royal seraient devenus électriques. En effet, mi-janvier, Le prince Harry annonçait à travers un communiqué, sa décision de renoncer à ses obligations protocolaires et son souhait de s’exiler sur le sol américain avec son épouse Meghan Markle.

Cette annonce unique dans l’histoire de la monarchie britannique a eu l’effet d’une bombe sur le palais royal. Le « divorce » avec la famille royale a été effectif le 31 mars dernier. Depuis peu, le couple a posé ses vacances à Los Angeles. Selon les médias britanniques, les princes William et Harry ne s’adresseraient plus la parole, alors qu’iles étaient très proches avant le mariage du duc de Sussex.

Le duc et la duchesse de Sussex ont décidé de poser leur valiser à Los Angeles car Meghan souhaite renouer au plus vite avec sa carrière d’actrice. « Agent, attaché de presse, et managers sont tous implantés aussi. Et puis elle a déjà plein de projets en cours, comme un livre sur son enfance », a indiqué un proche qui a souhaité gardé son anonymat auprès du magazine The Sun.

Par ailleurs, depuis plusieurs semaines, l’épouse du prince Harry faisait l’objet d’une rumeur mentionnant une nouvelle grossesse. Ce fut bien le cas, mais malheureusement, l’actrice américaine a vécu un véritable drame. En effet, durant l’été dernier, a vécu une fausse couche, mettant fin à son rêve de goûter, à nouveau aux joies de la maternité.

C’est lors d’une interview accordée à nos confrères du New York Time, qu’elle a accepté de se livrer sur cette épreuve terriblement douloureuse.  » Après avoir changé sa couche, j’ai ressenti une forte crampe. J’ai su, au moment où je serrais fort mon premier enfant dans mes bras, que j’étais en train de perdre le second « , a-t-elle indiqué avec beaucoup d’émotions.

Avant de poursuivre, que la fausse couche est un  » tabou, couvert d’un sentiment de honte injustifié, perpétuant un cycle de deuil solitaire « . L’actrice américaine a également livré son point de vue, sur les violences contre les personnes noires aux Etats Unis, qui ont fait couler beaucoup d’encres ces derniers mois.

 » Pour la première fois depuis longtemps, nous prenons conscience l’un de l’autre en tant qu’êtres humains. Nous avons tous été tourmentés en 2020 par un douloureux sentiment de perte, alors même que nous devions faire face à des situations à la fois dures et handicapantes « , a-t-elle confié.

Written by