Meghan Markle, empêche Harry de voir son père !

1491

L’épidémie du coronavirus a fait presque 23 000 morts en France, mais le bilan des dernières 24 heures est en nette baisse, avec 242 nouveaux décès, contre 369 la veille, selon le directeur général de la santé, Jérôme Salomon.

Au royaume Uni, la situation est également très critique et le nombre de morts ne cesse d’augmenter suite à la propagation du coronavirus. D’autant plus qu’il y a quelques semaines, le futur héritier à la couronne britannique, le prince Charles, a été contaminé par le covid 19.

Malgré toutes les précautions prises, le virus a tout de même réussi à intégrer la famille royale. Le prince Charles a été mis en quarantaine pour éviter tous risque de contamination. A l’époque, son épouse Camilia Parker Bowles était très inquiète pour sa santé. Le couple était confinée dans son immense demeure de Birkhall, située en Ecosse.

Lire aussi :  Louane, folle amoureuse de Kendji Girac !

Désormais rétabli, le prince Charles a posté une vidéo émouvante sur les réseaux sociaux, de quatre minutes, dans laquelle il remercie chaleureusement le personnel hospitalier pour son dévouement et son courage face à cette menace invisible.

Pendant que l’époux de la duchesse de Cornouaille était en quarantaine, le prince Hrry et son épouse Meghan Markle se trouvaient dans leur immense villa de Los Angeles. Après avoir appris la terrible nouvelle, le duc de Sussex a souhaité rejoindre son père au Royaume dans les plus brefs délais pour lui apporter son soutien, mais Meghan aurait refusé de peur qu’il se contamine et qu’il contamine les autres.

Le magazine américain le National Enquirer a titré « Harry exhorté de rentrer à la maison! ». Le palais royal aurait demandé au prince Charles «de faire son devoir» et de «mettre sa nation avant ses propres petits désirs et les caprices de sa femme». En réalité, rien de cela est vrai puisque le prince Charles n’avait rien demandé à son fils à l’époque…

Lire aussi :  Michel Sardou : La terrible nouvelle vient de tomber, hospitalisé en urgence