Meghan Markle a poussé le prince Harry à subir un test ADN pour prouver que le prince Charles était son vrai père !

660

Le 8 janvier, Le prince Harry annonçait à travers un communiqué, sa décision de renoncer à ses obligations protocolaires et son souhait de s’exiler sur le sol américain avec son épouse Meghan Markle. Le couple aspirait à davantage de liberté dans le vie et ne souhaitait dépendre de personne.

Cette annonce unique dans l’histoire de la monarchie britannique a eu l’effet d’une bombe sur le palais royal. Le « divorce » avec la famille royale a été effectif le 31 mars dernier. Depuis peu, le couple a posé ses vacances à Los Angeles. Selon les médias britanniques, les princes William et Harry ne s’adresseraient plus la parole, alors qu’iles étaient très proches avant le mariage du duc de Sussex.

Les heureux parents du petit Archie ont décidé de poser leur valiser à Los Angeles car Meghan souhaite renouer au plus vite avec sa carrière d’actrice. « Agent, attaché de presse, et managers sont tous implantés aussi. Et puis elle a déjà plein de projets en cours, comme un livre sur son enfance », a indiqué un proche qui a souhaité gardé son anonymat auprès du magazine The Sun.

Aujourd’hui, c’est une toute autre rumeur étonnante qui frappe le duc et la duchesse de Sussex. En effet, il y a une rumeur de longue date selon laquelle le prince Charles n’est pas le vrai père du prince Harry . Cela a à voir avec les cheveux, mais c’est néanmoins blessant. 

Selon le magazine people Woman’s Day, Meghan Markle aurait demandé maintenant à son mari de subir un test ADN pour voir qui sont ses vrais parents. Selon la publication, les Sussex cachent un secret qui pourrait menacer toute la famille royale.  La duchesse de Sussex a récemment regardé une vieille interview de 25 ans que la BBC a menée avec la princesse Diana où «Diana a admis qu’elle était très amoureuse du fringant officier de cavalerie James Hewitt. Markle a naturellement conclu que cet officier devait être le père du prince Harry, alors elle lui a demandé «de passer un test ADN une fois pour toutes».

La séparation de la famille royale n’a pas été facile et «cela pourrait en fait résoudre tous leurs problèmes si James était le vrai père de Harry». Il ne serait plus un royal, et ainsi Markle pourrait vivre sa vie en paix. « On pense que même Charles » n’est pas sûr que le prince Harry soit vraiment le sien. Le prince Harry s’était «porté volontaire pour passer un test ADN» une fois auparavant, mais «la reine l’avait interdit». Maintenant qu’il est libre, le prince Harry pourrait passer ce test pour Archie.