Meghan et Harry, un commentaire qui met le feu aux poudres sur la toile !

618

Il y a quelques mois de cela, Meghan Markle et son époux, Harry faisaient la une de tous les médias à travers le monde pour une seule raison, la procédure du Megxit qui venait d’être engagée. Dans les semaines qui suivirent, beaucoup d’articles furent écrits afin de tenter d’en savoir plus sur les raisons de ce départ, mais aussi ce que celui-ci signifiait du point de vue de la famille royale. 

C’est ensuite, l’histoire du déménagement express à Los Angeles et de l’impossibilité de Harry à travailler dans ce pays qui a fait beaucoup de bruit, puis les choses ont fini par se tasser pour le couple. 

Bien entendu, on parle ici d’un couple princier en exil , alors il y a toujours quelques articles sur eux, mais ils ont clairement pris du recul sur la situation et ont laissé faire afin de se retrouver entre eux dans le calme. 

Lire aussi :  Alain Delon, le choc, sa fille Anouchka entièrement dénudée sur la toile !

Après plusieurs semaines de silence dans les médias à l’exception de la sortie du livre de Meghan Markle en début août, le couple a accordé une nouvelle interview il y a quelques jours de cela.

Ils dénoncent le racisme institutionnel

Dans cette interview, il y a un thème en particulier sur lequel le couple s’est attardé, celui du racisme. Il faut dire que la question est clairement au coeur de l’actualité américaine ces derniers mois. 

La position du couple à ce sujet est d’ailleurs assez simple, ils trouvent les images des bavures policières récentes tout bonnement révoltantes et veulent tout faire pour casser ce racisme institutionnel.

En effet, le prince Harry a pris un exemple en indiquant que quand il rentre dans un magasin de jouets, il n’y avait que de poupées blanches, une situation qui de prime abord ne le choquait pas plus que ça. 

Lire aussi :  Nagui : l’identité de sa maîtresse enfin dévoilée, révélations sur l’animateur phare de France 2 !

Mais ces derniers mois, il dit avoir pris conscience de beaucoup de chose y compris le fait qu’en tant que personne noire, on puisse trouver cela révoltant d’être exclu des standards de beauté, même pour des poupées.