Megan et Harry, demeure 25 millions d’euros, leur vie de château au canada

815

Ils ont décidé de vivre loin du protocole royal, quoique toujours sous une surveillance rapprochée jour et nuit. Habitués malgré tout à la vie de château, ils n’ont pas choisi leur maison au hasard.

Même s’ils se sont défaits de leurs attributs royaux, leurs habitudes sur plusieurs points ne changeront pas de sitôt. En effet, Meghan et Harry ont choisi de vivre leur vie loin du tournis que leur donnaient les obligations de la vie au royaume. Le Canada serait donc pour eux la terre de la liberté pour une nouvelle vie avec leur fils Archie.

« Pour Meghan Markle, c’est donc la fin d’une période sombre et le début d’une nouvelle vie au Canada, loin de la famille royale, avec son époux Harry et leur premier enfant », commente Journal de France. Pour certains, c’est un réel apaisement pour la maman d’Archie, qui « savoure son retour à ‘‘l’anonymat’’ et les plaisirs quotidien ».

Il y a quelques temps, l’épouse d’Harry faisait une promenade en forêt avec son fils et ses chiens. Elle semblait alors totalement épanouie, alors qu’Harry, lui, arrivait à peine dans leur nouveau lieu de résidence, Vancouver. Loin des quartiers populaires comme on s’y attendait, ils se sont installés dans une somptueuse demeure.

Meghan Markle a confié à ses proches que « c’est la meilleure chose qui pouvait arriver au prince Harry ». « C’est son amour pour lui qui a rendu cela possible. Elle a dit que comme elle, son esprit était écrasé et qu’elle ne supportait tout simplement plus de le voir souffrir », a confié l’un de ses proches au Daily Mail.

Dans la maison évaluée à 25 millions d’euros dans laquelle ils habitent, Meghan et Harry paraissent heureux. « Meghan l’appelle son endroit heureux et dit qu’au cours des deux derniers mois, elle s’est sentie plus à la maison qu’elle ne l’a jamais été au Royaume-Uni », raconte au Daily Mail une autre connaissance du couple.

Toujours selon ses proches, Meghan Markle confiait, avant l’arrivée d’Harry à Vancouver, au sujet de leur arrivée précipitée au Canada pour « qu’Archie ne grandisse pas dans un ‘‘environnement toxique’’ » « pouvoir enfin respirer ». « Meghan a ressenti le besoin de partir car vivre dans la bulle de la Couronne la consumait », expliquait une autre source, selon BBC.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here