Matt Bomer s’assure d’élever ses enfants dans un environnement intersectionnel

Matt Bomer s'assure d'élever ses enfants dans un environnement intersectionnel
Matt Bomer s’assure d’élever ses enfants dans un environnement intersectionnel

Matt Bomer veille à ce que ses enfants grandissent en étant exposés à une grande variété de cultures.

L’acteur de 46 ans a parlé franchement de l’éducation de ses trois enfants – Kit, 18 ans, et les jumeaux Walker et Henry, 15 ans – lors d’une interview avec GQ à propos de son nouveau film Fellow Travellers. Il a déclaré que tous deux accordent une grande valeur à l’intersectionnalité lorsqu’il s’agit de l’éducation de leurs enfants.

« Ils vont dans une école épiscopale, mais ils sont à l’école avec des enfants musulmans, avec des enfants juifs », explique Bomer, qui partage ses enfants avec son mari Simon Halls. « Nous leur avons fait vivre cette expérience et nous les avons ensuite laissés trouver leur chemin à partir de là. »

En 2011, Bomer et Halls se sont mariés lors d’une cérémonie intime.

En 2016, l’acteur a révélé au magazine People que lui et Halls entretenaient leur amour « un jour à la fois » et trouvaient leur motivation dans le lien qui unissait ses grands-parents.

« (Mes grands-parents) viennent de célébrer leur 68e anniversaire de mariage, alors je regarde toujours vers eux et je vois comment ils expriment chaque jour leur amour l’un pour l’autre et j’essaie de les suivre. Ils m’ont donné un très bon modèle à suivre,  » il a dit.

Le couple, comme Halls l’a déjà dit au média, s’engage à encourager la créativité de leurs fils.

« (Nous allons) dans des musées d’art (et lisons) des livres d’art », a déclaré Halls. « Nous avons beaucoup de livres de photographie et de livres d’art. »

Même si Bomer et Halls soutiennent la créativité de leurs enfants, ils ne les mettent pas sous les projecteurs.

« Je ne veux pas que quiconque monte sur scène de sitôt », a déclaré le histoire d’horreur américaine dit l’acteur. « Je veux qu’ils aient une enfance agréable et normale. »

Laisser un commentaire