Martine Aubry, stéphane Baly et violette spillebout : La longue journée des candidats lillois

3 candidats aux élections municipales de Lille ont retenu notre attention en ce jour, depuis 2001, le poste Maire de Lille a toujours été occupé par Martine Aubry. Ce dernier risque de perdre ce poste, car certains sondages placent le candidat EELV Stéphane BALY en pole position, en seconde position la candidate LREM Violette SPILLEBOUT, elle  occupe la troisième place du podium d’après ce sondage.

Selon le sondage de l’IFOP il en ressort que Martine Aubry et Stéphane Baly sont aux mêmes pieds d’égalité.  Il positionne la maire sortant socialiste en tête avec 39 % des intentions de vote pour le second tour du scrutin municipal  à Lille, mais elle est talonnée par le candidat EELV, Stéphane BALY, avec   37 % des suffrages. La course devient alors très rude.

les parties constituants la droite mettent leur touche finale. Marqué par leur absence lors du second tour, leur candidat n’a pas récolté le nombre de voies nécessaire lui permettant d’obtenir son ticket pour le second tour, elle demande à ses sympathisants de donner leur voie à Martine Aubry. 

Par ailleurs, il y a un point à prendre au sérieux : le taux de participation au scrutin du second tour des élections municipales. Elle aura une très grande influence sur le résultat. Lors du premier tour le 15 mars dernier, un tiers des électeurs ne s’est pas rendu dans les bureaux de vote. Le taux d’abstention est de  67,38 %. 

Lire aussi :  Sophie Davant, épuisée, elle lâche prise ...

 03 jours avant le début des élections du second tour des élections municipales. À Lille, les trois candidats en liste pour décrocher la première place ont tenu un débat télévisé sur la France 3. 

Plusieurs thèmes d’actualité ont fait l’objet d’échanges, à savoir le déboulonnage de la statue de Faidherbe proposé par des groupements de la société civile. Les trois candidats ont tous parlé le même langage sur la nécessité de recontextualiser et d’installer une plaque explicative au pied de celle-ci, en accord étroit avec les historiens, les associations et les citoyens.

Nous allons suivre aujourd’hui les trois candidats aux élections municipales de Lille. Martine Aubry, maire depuis 2001, est talonnée au premier tour et dans les sondages par le candidat EELV, Stéphane Baly. Violette Spillebout, candidate LREM, est également en lice.

Pour commencer, de rapides présentations. Même si on ne présente plus ou presque Martine Aubry… Maire de Lille depuis 2001, elle brigue un quatrième mandat. L’ancienne ministre, ancienne secrétaire du Parti socialiste, ancienne présidente de la métropole lilloise veut faire vivre « Lille en commun, Lille en confiance » avec sa liste d’unions de la gauche. Au premier tour, elle a obtenu 29,8 % des suffrages.

Résultats municipaux 2020 : à Lille, Martine Aubry conserve son fief d’un cheveu face aux écologistes.

Des premières estimations plaçait légèrement en tête les écologistes devant en début de soirée, mais c’est finalement l’ancienne patronne du Parti socialiste qui conserve la ville nordiste, Lille.

Lire aussi :  Ingrid Chauvin, la souffrance d'une mère.

 Dans la capitale du Nord, le suspense était à son paroxysme. Dimanche 28 juin jour décisif, car ce jour que chaque habitant Lillois devrait désigner son maire, contre toute attente la candidate sortante Martine Aubry a été réélue pour un quatrième mandat à Lille. « C’est un immense bonheur », a révélé l’ex-patronne du Parti socialiste, maire de la commune nordiste depuis 2001. Elle devance de très peu la liste écologiste conduite par Stéphane Baly (40 % contre 39,41 % selon les résultats définitifs). La candidate LREM, Violette Spillebout, se positionne à la troisième place (20,58 %) lorsdlors decde ces échéances municipales.

Les premières estimations donnaient à l’équipe de Stéphane Baly, une légère avance alors que les résultats dans plusieurs bureaux de votes n’étaient pas encore connus. La courbe de la  tendance s’est finalement inversée  au profit  de notre candidat Martine Aubry. Au premier tour, la maire sortante avait recueilli 29,8 % des votes, devant l’écologiste (24,53 %) et la Centriste (17,53 %). « L’insoumis » Julien Poix avait obtenu 8,84 % des voix et Marc-Philippe Daubresse, sous la bannière des Républicains, 8,24 %.

Biographie courte de Martine Aubry

Martine termina ses études à l’ENA, elle démarra sa carrière professionnelle en exerçant dans l’administration du ministère du travail et des Affaires sociales.

Lire aussi :  Jean-Pierre Pernaut, colère noire, Nathalie Marquay, harcelée par un homme politique !

Depuis 1991, Martine Aubry, fille de Jacques Delors, fut nommée ministre du travail, de l’Emploi et de la Formation professionnelle sous la gouvernance d’ Edith Cresson alors Premier ministre de François Mitterrand à cette époque. Des années 1997 à 2000, elle fut nommée ministre de l’Emploi et de la Solidarité. En 2001, elle décida alors de se présenter pour être élue maire de Lille. MARTINE AUDREY trouva grâce aux yeux de la population qui lui accorda toute leur confiance, elle fut donc élue maire de la ville de Lille puis réélue à nouveau lors des élections de 2008.

Au cours de cette même année, elle devient première secrétaire du Parti socialiste. Candidate à la primaire socialiste de 2011, elle échoua face à François Hollande. En 2012, elle démissionna de son poste de première secrétaire du Parti socialiste. Suite à son départ, elle fut remplacée par Harlem Désir. Martine AUDREY se présente au scrutin municipal pour Briguer un troisième mandat d’affilé à la mairie de Lille en 2014. Elle remporte la victoire le 30 mars 2014 avec 52,02 % des votes en sa faveur. Martine AUDREY décida par la suite de démissionner du poste de la présidence de la communauté urbaine, car la majorité est perdue à l’issue de ces élections.


Passionné depuis tout petit par l'écriture et la musique (même la plus obscure) et de nature très curieuse, je m'intéresse à tous les sujets ! J'aime également les nouvelles technologies et le développement web qui ont été une révélation pour moi il y a 10 ans déjà.