Maeva Ghennam : de toutes nouvelles révélations sur ses tatouages en hommage à l’homme qu’elle aimait

475

Récemment, Maeva Ghennam, la jeune candidate de télé-réalité, s’est confiée au sujet de son premier amour décédé. Ainsi, elle a confié avec émotion l’histoire qui se cache derrière certains de ses tatouages en hommage à celui-ci.

Maeva Ghennam est une femme particulièrement sensible. La candidate des Marseillais vient en effet de se livrer avec beaucoup d’émotion au sujet de cet amour disparu. C’est dans le cadre de l’émission Tattoo Confessions, diffusée sur 6play, que la candidate a fait d’intimes révélations. Après avoir pioché une carte lui demandant si elle avait déjà fait un tatouage par amour, elle a déclaré : « J’ai fait celui du ventre. C’est mon initial avec celui de mon premier amour. Ça c’était quand il était vivant et quand il est parti j’ai fait un tatouage sur la cuisse où j’ai écrit ‘La mort n’arrête pas l’amour ». Elle a ensuite ajouté : « Ils sont très importants et symboliques pour moi parce que c’est vraiment une personne que j’ai aimée et que j’aimerais toute ma vie. C’est très difficile de perdre quelqu’un que tu aimes. A chaque fois que je les regarde ça me fait penser à lui. »

Une histoire qui semble avoir beaucoup chamboulée la jeune femme qui peine encore à s’en remettre. C’est alors qu’elle n’avait que 16 ans que Maeva Ghennam est tombée amoureuse pour la toute première fois. Avec ce petit ami, elle vivait alors une superbe histoire d’amour jusqu’à ce qu’il soit emporté par la mort. Pourtant, Maeva Ghennam a confié qu’elle pensait tout de même fortement à se débarrasser de ces tatouages : « J’ai envie de les enlever parce que je les trouve moche mais j’ai l’impression qu’ils me protègent aussi un petit peu. Ce sont les derniers tatouages que j’ai faits et je ne veux plus en faire. ».En mars 2020, Maeva Ghennam se confiait avec pudeur sur son compte Snapchat au sujet de son premier amour parti trop tôt. Elle parlait alors de cette période difficile comme la pire période de sa vie : « Ça a été la période la plus difficile de ma vie. Tout s’est écroulé pour moi et pour sa famille. (…) C’est une période dans laquelle j’ai été détruite (…) Quand mon premier amour est mort, je pensais que je n’allais plus jamais aimer. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here